Avec sa technologie Prizm, Oakley veut révolutionner la vue des sportifs

Dans de nombreux sports, la vue est probablement l’un des sens les plus importants. Cette affirmation est d’autant plus vraie dans les sports extrêmes. Lorsqu’un rider se lance dans une descente à VTT, qu’un snowboarder dévale un flanc de montagne, une bonne vision est primordiale. Il suffit de prendre un minimum de vitesse pour se rendre compte que notre cerveau a plus de mal à capturer certains détails, certaines nuances. Pour contrer ce phénomène physiologique ancestral, Oakley a développé une technologie innovante, qui répond au nom de Prizm.

Sous cette appellation résolument futuriste, on retrouve une technologie de verres de lunettes qui permet de considérablement améliorer les détails. Loin d’être une correction optique classique que l’on retrouve sur une paire de lunettes de vues, Prizm permet aux athlètes de distinguer les couleurs et les contrastes avec une précision extrême, et donc de saisir au mieux les détails qui fourmillent dans un environnement naturel. La qualité des verres a par ailleurs toujours été l’une des préoccupations principales de la marque américaine, qui oeuvre depuis 40 ans pour garantir à ses athlètes les meilleurs équipements possibles.

Victor de Le Rue est l’un deux. Lorsque nous le rencontrons dans le cadre d’un voyage organisé par Oakley sur la côte basque, le jeune snowboarder se sent comme chez lui. Originaire de la région, ce pro de la glisse nous explique à quel point la technologie Prizm a modifié l’approche de sa discipline. “C’est quelque chose qui aide beaucoup dans la pratique du snowboard” confie-t-il entre deux bières dégustées face à l’océan. Élu meilleur rider français en 2012, 2013 et 2014 et et champion du monde de Freeride 2019, l’homme sait de quoi il parle. “Je vois beaucoup plus le relief des pistes et la montagne en général, surtout quand la lumière n’est pas parfaite” poursuite de Le Rue. “Ça améliore réellement mes capacités en tant que snowboarder. La montagne a pour particularité d’être un environnement entièrement blanc. Sans une bonne technologie eywear, tu ne vois absolument rien.”

Signé chez Oakley depuis presque 3 ans, Victor de Le Rue ne peut que constater la lenteur à laquelle évolue la technologie dans sa discipline. À une exception près : “Depuis que j’ai commencé dans le snow, je ne ressens pas de réelles avancées sur le plan du matériel, même les planches n’ont pas tant changé. La seule chose qui a vraiment évolué , c’est mes lunettes Oakley.” Pour le sportif français, technologie et performance vont assurément de pair. Un avis que partage son équipementier, qui prouve avec Prizm que l’innovation occupe une place centrale dans le sport contemporain.

Ne manquez pas de découvrir de nombreux modèles de la gamme Prizm ci-dessous, ainsi que sur le shop en ligne d’Oakley.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed