Lil Skies, le succès comme seule option

Devenu un véritable phénomène en moins d’un an, Lil Skies est aujourd’hui à 19 ans l’un des jeunes rappeurs américains les mieux installés. Et pourtant, son succès ne fait sans doute que commencer.

Tout cela n’a toutefois rien d’hasardeux tant, aussi bien musicalement qu’humainement, Kimetrius Foose de son vrai nom a mis toutes les chances de son coté pour atteindre ses rêves et cette popularité. Si Lil Skies est ce qu’il est aujourd’hui, un jeune artiste talentueux et prometteur au succès déjà important, il le doit en grande partie à son père. Il y a tout d’abord ce nom de scène, Lil Skies, en référence à “Dark Skies”, le nom de scène de son paternel lui aussi musicien. Le patronyme “Lil” n’est donc pas une énième tentative de ressembler à un artiste ayant précédemment connu le succès ou bien un effet de mode, mais bien un hommage à son père.

Arrive ensuite un moment charnière de sa vie avant le succès : un accident grave qui aurait pu coûter la vie à son père en 2010. Ce dernier a subi des brûlures aux 3ème degré, dont plusieurs au visage lors d’une explosion. Depuis, cet évènement qui l’a marqué au point qu’il s’en est tatoué la date lui sert de motivation. D’après lui, c’est en effet ce qui le pousse à ne pas abandonner malgré les difficultés jalonnant son parcours et à toujours croire en lui, en s’inspirant du courage dont a du faire preuve son père, qui lui avait naturellement transmis la passion de la musique dès son plus jeune âge.

Au premier abord, son look et surtout ses tatouages sur le visage peuvent laisser penser que Lil Skies est la nouvelle coqueluche d’un rap SoundCloud ultra saturé et déjanté, à l’univers largement inspiré du punk-rock voire du heavy metal. Une écoute permet de le comprendre : il n’en est rien. Skies s’est démarqué avec des sonorités beaucoup plus travaillées et affinées, qui sont particulièrement entêtantes, tout en démontrant des capacités lyriques supérieures à bon nombre d’artistes de sa  génération. Il suffit d’écouter le récit de son ascension dans “Welcome To The Rodeo”, l’introduction de son dernier projet, pour s’en convaincre.

À la manière de XXXTENTACION, qui a été la grande révélation de l’année 2017, il possède deux atouts incontestables : une musicalité qui fait sa force et un charisme naturel qui ne laisse pas la foule indifférente. Si de nombreux rappeurs de la new-school brillent par les clivages qu’ils créent dans l’industrie, à l’image de 6ix9ine et Lil Pump, Lil Skies et sa musique semblent beaucoup plus aisément mettre d’accord les auditeurs. Il faut dire que les sonorités agressives et névrosées, les comportements déviants ou encore les déclarations inutiles voire idiotes sont jusqu’ici exclues de son ascension. Les sonorités chatoyantes et parfois pop de sa musique plaisent énormément et à l’image de Lil Uzi Vert avec “XO Tour Llif3”, l’arrivée d’un tube planétaire n’est définitivement pas à exclure. Jusqu’ici, il ne manque toutefois pas de singles importants avec en tête “Nowadays” et “Red Roses” qui culminent respectivement à 65 et 50 millions d’écoutes sur Spotify. Le parallèle avec Lil Uzi Vert n’est d’ailleurs pas anodin puisque Lil Skies a eu la chance de partir en tournée avec ce dernier.

Son dernier projet en date, le solide Life of a Dark Rose est déjà une excellente carte de visite pour l’artiste puisqu’il condense bien son univers parfois mélancolique, ses sonorités synthétiques très mélodieuses, ses thèmes qui parlent aisément à la jeunesse, à l’image de l’amour, l’ambition, la drogue et la vie dans sa forme la plus accessible possible, tout en confirmant son aisance à créer des singles et sa destinée à très vite briller à grande échelle. Toutefois, le projet n’est qu’une mixtape et comme il l’explique dans une interview pour Lyrical Lemonade, il faudra s’attendre à un véritable step-up pour son premier album, dont la date de sortie n’est pas encore connue.

Au-delà de la musique, Lil Skies c’est aussi, et déjà, une image de marque soignée et efficace, parfois trapboi, parfois plus minimaliste, sans pour autant grossièrement coller aux codes vestimentaires du moment. Le rappeur explique, toujours pour Lyrical Lemonade, ne pas avoir d’intérêt à porter des marques telles que Louis Vuitton quand il peut mettre en avant les créations de jeunes designers tout en singularisant son style au passage. Le travail de son image passe aussi par sa collaboration avec le réalisateur de clip dont la jeune génération s’arrache : Cole Bennett. Ce dernier a véritablement crée un univers visuel unique et idéal pour une génération où les personnalités dépassent amplement le cadre du rap. Cette collaboration permet à Lil Skies de s’offrir des clips déjà importants, aussi bien par leur succès que par leur efficacité visuelle et leur capacité à établir l’image du jeune homme.

Bien qu’il expliquait en janvier dernier que le succès le rendait encore plus solitaire du fait des tournées et des longues séances en studio, Skies embrasse ce succès pour lequel il a tant sacrifié, lui qui a souvent renoncé à payer ses factures pour s’offrir plus de temps en studio ou se payer un clip de meilleure qualité. De plus, lorsqu’il prend la décision de se tatouer le visage, cela n’a rien d’anodin puisqu’au-delà d’affirmer sa personnalité, il s’empêche de pouvoir trouver un travail “normal” et se donne ainsi pour devoir que de percer dans la musique. Cette marque de détermination illustre à merveille que le jeune homme était persuadé d’une chose bien avant ses premiers millions de vues : le succès lui était destiné. En 2002, Eminem rappait dans “Lose Yourself” : “Success is my only motherfuckin option“, Kimetrius l’a plus que quiconque pris au pied de la lettre, quitte à risquer de finir SDF. Mais les risques pris ont payé et le voilà à présent dans le Billboard Hot 100, tout en organisant sa première tournée solo, désormais en partenariat avec Atlantic Records au sein de son propre label “All We Got”, tout en préparant son premier album où le légendaire Gucci Mane pourrait bien être présent. Tout cela à 19 ans, ce qui prouve ainsi que dans le paysage musical actuel, peu d’artistes ont accompli et prouvé autant en si peu de temps, tant d’un point de vue artistique que populaire.

Avec seulement deux projets et la vingtaine d’années pas encore atteinte, Lil Skies a une carrière plus que prometteuse devant lui, qui sera couronnée d’un succès dont nul ne connait encore la limite, mais dont le principal déclarerait sans doute, sourire aux lèvres, qu’il est sa seule p*tain d’option.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed