Photo : Run The Trap

Théorie : Kanye West a annoncé hier ses deux nouveaux albums pour nuire à J. Cole

Hier soir, Kanye West a totalement cassé Internet et tiré vers lui la couverture médiatique du monde de la musique en annonçant la sortie de ses deux prochains albums. Un choix de timing qui semble tout sauf anecdotique.

Un album solo le 1er juin, un album commun avec Kid Cudi le 8 juin et même l’album de Pusha T le 25 mai. Les fans de rap ont été gâtés par les annonces de Yeezy sur son compte Twitter et le monde de la musique ne parlait que de ça. Une annonce qui s’est faite quelques heures avant la sortie du nouvel album de J. Cole intitulé KOD et qui a évidemment quelque peu mis de l’ombre sur sa sortie. Alors que le milieu n’aurait du parler que de Cole et de son projet, les fans de rap avaient tous le regard tourné vers les annonces folles du rappeur de Chicago.

Kanye l’a-t-il fait volontairement pour « gêner » la sortie de KOD ? C’est une théorie totalement plausible et pour une raison simple : Kanye West et J. Cole ne sont pas réellement en bons termes et ne l’ont jamais totalement été. Il faut tout d’abord remonter à 2013 pour le comprendre. Au 18 juin plus précisément. Ce jour-là, Kanye sortait le clivant mais ô combien important Yeezus, pendant que Cole sortait son second album Born Sinner. La compétition fut réelle et serrée puisque Yeezus écoulait 327 000 copies en première semaine pendant que Born Sinner atteignait les 297 000 ventes dans le même laps de temps. Jusqu’ici, on aurait pu juger la compétition comme étant saine. Les choses ont changé en 2015 lorsque J. Cole sort “False Prophets” pour promouvoir son album 4 Your Eyez Only. Le morceau est agressif et semble pleinement s’en prendre à deux hommes que Cole accusent d’être de faux prophètes : Lil Wayne et… Kanye West.

Traduction : Adramatic Hip-Hop

Une simple lecture du couplet suffit à comprendre que Kanye en est totalement la cible et ce dernier l’a bien compris, évoquant à plusieurs reprises cette affaire en interne en expliquant : “Qui d’autre que moi est amoureux d’une personne de la télé-réalité ?” sous-entendant ainsi qu’il sait très bien être la cible de Cole ici.

Les tensions entre les deux hommes ont pris un nouveau tournant ces derniers jours. Charlamagne Tha God, célèbre journaliste rap aux États-Unis, a rendu visite à Kanye à Calabasas et il a évoqué dans son émission du Breakfast Club cette rencontre : “Hier, quand je parlais avec Ye’, on a eu une conversation à propos de J. Cole. Vous vous souvenez quand J. Cole a sorti le morceau ‘False Prophets’ ? Et bien il m’a dit qu’il avait le sentiment que J. Cole continuait de s’en prendre à lui depuis dans d’autres morceaux.

Une déclaration qui signifie sans l’ombre d’un doute que Yeezy pense être la cible de plusieurs attaques de J. Cole et lorsque l’on connait son ego et son esprit de compétition, il est tout sauf impossible qu’il ait profité de la sortie de l’album du fondateur de Dreamville pour faire ses annonces et ainsi s’offrir une petite vengeance en condamnant à l’ombre la sortie de KOD. Que les fans de J. Cole se rassurent, l’album sera dans tous les cas un très gros succès. Toutefois, il est difficile de nier l’impact populaire et médiatique des annonces de Kanye, et si tout cela était calculé, ce que l’on est en droit de croire, c’est finement joué. La revanche est décidément un plat qui se mange froid.

Dans le reste de l’actualité, découvrez les 3 albums qui sortent aujourd’hui à ne pas rater.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed