Aux États-Unis, adidas continue de rattraper son retard sur Nike

Les chiffres le prouvent une fois de plus, la marque allemande continue son expansion aux États-Unis, bien que Nike reste sur la première marche du podium.

Sur le premier trimestre 2018, adidas a en effet augmenté ses ventes de 21% pendant que celles de Nike ont diminué de 6%, ce qui confirme la tendance européenne, où l’enseigne aux trois bandes a réalisé une percée indiscutable. Avec 5,1 milliards de dollars de chiffre d’affaires pour adidas aux États-Unis contre 15,1 milliards pour Nike, on constate toutefois que la marque au swoosh reste assez largement en tête dans son pays d’origine.

Le mois dernier, le PDG de adidas avait expliqué que le développement global de la marque avait été possible grâce à des performances en hausse en Amérique du Nord et en Asie ainsi que dans le commerce en ligne. Trois points stratégiques sur lesquels la marque va évidemment continuer de travailler dans les prochains mois. Vous l’aurez compris, tout sembler aller pour le mieux chez adidas qui continue son développement à la fois grand public, tout en proposant aux aficionados de streetwear et de mode des produits très demandés, à l’image de collaborations avec Pharrell, Alexander Wang ou encore Kanye.

Dans le reste de l’actualité, adidas Originals va relancer l’un de ses modèles de runner iconique.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed