Usain Bolt, bientôt joueur de foot professionnel ?

« L’athlète le plus naturellement doué que le monde n’ait jamais vu »

C’est ce que l’on peut lire sur son site internet. Doit-on encore présenter Usain Bolt, l’homme le plus rapide de l’histoire ? Médaillé d’or dans trois disciplines (100 mètres, 200 mètres et relais 4×100 au cours de trois Olympiades consécutives en 2008, 2012 et 2016), en battant à chaque les records du monde. Le triplé de 2016 reste l’un des meilleurs moments sportifs de l’année 2016.

Après une dernière course à Londres qui s’est terminée dans la douleur, il a quitté l’athlétisme en 2017. Et comme tous les sportifs de haut niveau, lorsqu’arrive la retraite, nombreuses sont les spéculations sur l’après.

À le voir fréquenter les tables de poker depuis l’année dernière et son titre d’ambassadeur du site de poker en ligne, PokerStars, on aurait pu imaginer une reconversion en joueur de poker professionnel. On l’a vu notamment affronter Kevin Hart (humoriste et acteur américain qui est lui aussi, ambassadeur de la marque) dans une série de challenges lors des PokerStars Adventure Series.

Alors qu’il impressionnait déjà sur les pistes d’athlétisme à 14 ans, Usain Bolt vouait une passion pour un autre sport, le foot. Pas surprenant d’apprendre qu’il entend profiter de sa retraite des stades pour réaliser ce qui est un rêve de gosse : devenir footballer professionnel.

Récemment, il s’est vu décerné le titre d’homme du match lors d’un match de foot de charité (le Soccer Aid World XI) auquel participaient d’autres célébrités (dont Robbie Williams) et anciennes stars du foot. Ceux qui ont vu le match ou des extraits sur Youtube n’auront pas manqué le commentaire du commentateur après une passé trop longue et un ballon manqué de Bolt, le qualifiant de « pas assez rapide » ! Pas assez rapide, Usain Bolt ? Vraiment ?

Qu’il est le niveau pour entamer une carrière professionnelle ou non, il a mis toutes les chances de son côté. Il a déjà recruté à l’essai pour s’entraîner avec des équipes allemande, norvégienne et sud-africaine. Ces différents essais ne sont pas révélés concluants, le coach allemand déclarant qu’il lui restait encore beaucoup de travail pour espérer devenir pro.

Il en faut plus pour décourager la star de l’athlétisme, qui comme tout sportif, aime le défi. Et c’est un défi qu’il entend bien relever.Inutile de préciser que cette quête d’un club de foot pro a été extrêmement médiatisé. Un excellent coup de pub pour les équipes, qui pour certaines ont vu leur nombre de supporters à la hausse. Tout cela fut de courte durée, puisque Bolt s’en est allé poursuivre sa quête ailleurs.

On pourra d’ailleurs s’interroger sur la motivation des équipes en question : est-il véritablement bon ou ont-elles flairé le coup médiatique ?

On ne doute pas de la sincérité d’Usain Bolt qui est sans doute autant mené par son esprit de compétiteur que par l’idée de réaliser son rêve de gamin. De plus, il n’est pas le seul sportif de haut niveau à tenter une seconde carrière sportive. Le décathlonien britannique Daley Thompson Médaillé d’or aux Jo de 1980 et de 1984, s’est lui reconverti en footballeur.

Les amateurs de basket penseront à l’expérience plutôt très décevante de la star de la NBA Michael Jordan, qui, en 1984, signait avec l’équipe de la Minor League, les Chicago White Sox (plus précisément son club satellite, les Birmingham Barons). Pour illustrer sa performance, citons la couverture d’un magazine américain qui titrait sans concession : « Jordan and the White Sox are embarrassing baseball » (comprenez : Jordan et son équipe sont un embarras pour le baseball). Il sera de retour dans la NBA en 1995.

Ces derniers mois, il y avait des spéculations qui laissaient penser que Bolt pourrait rejoindre l’équipe de soccer d’Austin (Texas) aux États-Unis. L’annonce officielle est tombée en début de mois, confirmée par son site internet : il a choisi les Central Coast Mariners de Gosford en Australie (à environ 70 kilomètres de Sydney) et s’entraîne pour, il l’espère, évoluer en Ligue A. Pour info, les Central Coast Mariners sont deuxième du classement de la Ligue A derrière l’équipe d’Adelaïde United.

Il s’entraînera pour une durée indéterminée avec les Mariners, sans promesse de contrat professionnel, mais avec l’espoir pour les Mariners, de former le joueur de foot le plus rapide de l’histoire et pour Usain Bolt, de réaliser son rêve.

Reste à lui souhaiter le destin de Bob Hayes, sprinter américain qui entamera une deuxième carrière en NFL (National Football League) et remportera le Super Bowl avec les Dallas Cowboys ! Le seul athlète à avoir remporté une médaille olympique et un Super Bowl.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed