Photo : Jeremie Masuka pour Wave

Nike et Hamza, un duo plein de promesses

Lundi dernier, la première collaboration entre Hamza et Nike a été dévoilée par Wave. Une nouvelle étape importante dans la carrière du jeune belge, mais surtout la promesse d’un duo majeur dans la culture urbaine francophone.

Lors de notre entretien avec Hamza en novembre dernier, à l’occasion de son dernier projet 1994, il nous expliquait sa volonté de s’immiscer dans le streetwear : “Bien sûr que ça pourrait m’intéresser. C’est quelque chose qu’on voit beaucoup parce que le streetwear marche à fond maintenant et les marques sont obligées de s’accrocher aux rappeurs et aux athlètes parce que ça les fait vendre. Aujourd’hui, si Nike fait une pub pour des Air Force 1 avec juste la basket dans une vidéo, un jeune qui la regarde il s’en bat les couilles. Par contre s’il voit Nekfeu ou Playboi Carti avec la Air Force 1 là il va se dire que lui aussi il la veut…” Et au vu de l’actualité, il semble évident que ce sera bientôt au tour du Sauce God de faire valoir son image de marque. En s’unissant à Nike pour une veste à capuche imaginée en duo avec son directeur artistique Nico Bellagio, Hamza a franchi une nouvelle étape importante de sa carrière. Une évolution tout sauf surprenante pour un artiste qui a fait de son image et de la mode des alliés de choix dans le développement du personnage public qu’est Hamza.

Photo : Jeremie Masuka pour Wave

Ce n’est pas nouveau, Hamza est très « à l’américaine ». Dans sa musique, son vocabulaire, son image ou encore son attitude. Tout cela était donc la suite logique pour lui tant les rappeurs américains collaborent beaucoup avec des marques et sont aujourd’hui les premiers acteurs du streetwear. Des artistes très connus font aujourd’hui pratiquement plus parler d’eux pour leur implication dans la mode que leur musique, à l’image de Kanye West, A$AP Rocky, Pharrell, Skepta, A$AP Nast, A$AP Ant ou encore Jaden Smith. Et qui sait, ce sera peut-être aussi un jour le cas d’Hamza, bien que le chemin reste encore loin.

En dévoilant une pièce fourmillante de détails, pouvant rappeler son univers avec la présence du drapeau belge et de l’inscription “SAUCEGOD”, le tout sur une base noire, Hamza a donc fait un premier véritable pas dans la mode, qui s’avère prometteur. Au sujet de l’inspiration derrière cette pièce, il expliquait à Wave cette semaine : “Moi et mon pote Nico, qui était chargé de la Direction artistique sur le custom, on était en pleine réflexion sur la direction que l’on voulait prendre. Et puis un jour, je regardais “La Momie : La Tombe de l’empereur Dragon” avec Jet Li et c’est comme ça qu’est venue l’idée. Je me suis dit que ça serait bien de s’inspirer des visuels asiatiques : genre les dragons, les tigres et tout.

Mais au-delà de la pièce en elle-même, c’est bien le choix de s’associer au leader du sportswear et du streetwear qu’est Nike qui rend l’immersion d’Hamza dans la mode urbaine excitante. La marque au swoosh fait de plus en plus parler pour ses associations fructueuses avec des rappeurs et leur permet de créer des pièces en parfaite adéquation avec leur univers, à l’image des Air Jordan IV de Travis Scott ou de la Air Max 97 de Skepta. Désormais, c’est un tournant qui sera de plus en plus évident à prendre pour le rap francophone, qui a longtemps été en retard sur son grand frère américain en matière de style. Mais cela pourrait bien changer, par l’intermédiaire d’artistes comme Hamza mais aussi d’autres comme S. Pri Noir avec adidas, Lomepal avec Converse ou encore Sopico avec Reebok ou encore Josman avec Jordan. Tous ont l’occasion d’aller plus loin que la musique et de véritablement se faire une place en tant qu’artiste à multiple casquette. C’est en tout cas ce qu’il faut espérer.

Le temps où le rap français était plus spectateur qu’acteur de la mode paraît révolu. Et il y a de quoi s’en réjouir.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed