La disparition de Mac Miller à seulement 26 ans a mis le monde du rap en émoi. Depuis l’annonce de la mort du natif de Pittsburgh, les plus grands noms du hip-hop lui rendent hommage et dessinent le portrait d’un être d’exception.

Décédé des suites d’une overdose le vendredi 7 septembre, Mac Miller laisse derrière lui un très grand vide. Que ce soit auprès de ses millions de fans, touchés par la plume et la fougue du jeune rappeur, ou bien du côté des étoiles du rap américain, le deuil ne connaît pas de frontières. Rappeur extrêmement talentueux, personnalité médiatique de premier plan, notamment du fait de son histoire d’amour avec Ariana Grande, Mac Miller était surtout un garçon ô combien attachant selon ceux qui l’ont côtoyé.

Il était en tout cas un artiste soucieux d’aider ses compères, qui sont nombreux à avoir reçu un petit coup de main de la part de Malcolm McCormick. C’est par exemple le cas de Chance The Rapper : “Je ne sais pas quoi dire, Mac Miller m’avait emmené avec lui pour ce qui était seulement la deuxième tournée de ma carrière. Par dessus le fait qu’il m’ait aidé à lancer ma carrière, il était l’un des gars les plus gentils que j’ai connu. Un grand homme. Je l’aimais sincèrement.” Le rappeur de Chicago est en tout cas loin d’être le seul à avoir bénéficier de l’altruisme de Mac. Dans les heures ayant suivi l’annonce du décès de son ami, Joey Bada$$ revenait sur son amitié avec Mac Miller via un post Instagram : “Ça me brise le coeur à chaque fois qu’on en perd un… Je t’apprécierai toujours mon frère, tu m’as toujours soutenu et tu as cru en moi dès mes débuts. Grâce à toi un gamin de 17 ans et ses amis de Brooklyn ont pu jouer devant 5000 personnes après l’école. Ça a changé ma vie. J’aurai voulu qu’on traîne plus ensemble et qu’on fasse plus de musique à deux… La vie est trop courte, profitez tous de chaque instant.”

Même son de cloche du côté d’A$AP Ferg, lui aussi touché par le bonté du regretté rappeur : “Tu m’avais adopté avant même que je sois signé.” écrit-il dans un post Instagram. “Tu m’as amené une ceinture que j’avais faite il y a quelques années et tu m’as branché avec “Daily Breads” pour que je puisse faire une collab’ avec la marque de ton pote. J’espère que tu n’as pas souffert dans cette transition. Je t’aimerai toujours.” Toujours prêt à aider son entourage, Mac Miller ne rechignait pas non plus à prodiguer de nombreux conseils aux jeunes rookies selon Lil Dicky : “Mac Miller était quelqu’un de bien. Quand j’ai commencé ma carrière, il a pris sur son temps libre pour me parler au téléphone et me donner des conseils pour que je réussisse. Un artiste et un homme extraordinaire.” La rappeuse Rapsody a elle aussi bénéficié de la gentillesse de Mac Miller, à qui elle pense devoir toute sa carrière : “Tu étais une telle lumière. Un cadeau. Un ami. L’un des plus grands coeurs que je connaisse et malgré ta souffrance, tu gardais un sourire sur ton visage. Tu aimais ta famille. Tes amis (…) Tu as été le premier à m’encourager et tu m’as fait faire ma toute première tournée en tant que rappeuse. Mon histoire ne serait pas la même sans toi” écrit-t-elle sur Instagram.

 

View this post on Instagram

 

A post shared by SZA (@sza) on


Le plus bel hommage est en tout cas peut-être venu de SZA, l’une des meilleures amies de Mac Miller. Une relation qui aura bouleversé sa vie comme sa carrière : “Tu as été la première personne que j’ai rencontré en déménageant ici. Tu m’as laissé venir chez toi tous les jours et être qui je voulais. Tu as été là pour moi tant de fois et je ne pourrai jamais te rendre la pareille. Ma gratitude envers toi est infinie. La première personne à avoir cru en moi et à bosser avec moi. Tu m’enregistrais toute la journée et tu me faisais tes sandwichs aux jambons trop bons. Tu m’as présenté aux personnes les plus cool que j’ai jamais rencontré. Tu m’as montré comment jouer avec des gadgets que je n’avais jamais vu auparavant. Un jour je me suis baignée toute habillée jour et tu m’as filé un polo de pyjama rose pour que je me change au lieu de me filer un truc moche… tu étais quelqu’un de vrai. Pour toujours un authentique ami.” 

Malgré la peine ressentie, certains ont du remonter sur scène dans les heures ayant suivi le décès de Mac Miller. C’est notamment le cas de G-Eazy, qui s’est écroulé en pleurs en plein concert, après avoir dédié l’un de ses morceaux à celui qu’il considérait comme un ami proche, comme il l’a expliqué sur Instagram : “Complètement dévasté et le coeur brisé. Je n’ai pas les mots, Mac tu étais comme un frère pour moi et tu étais là pour moi dans les moments les plus durs, tout particulièrement cet été (…) Tu vas nous manquer et ta musique continuera de vivre à travers les millions de personnes que tu as su toucher. Merci pour tout ce que tu nous a donné, je t’aime mon frère.” Une peine partagée par Childish Gambino, qui a dédié son live du morceau “Riot” à Mac Miller, juste après avoir honoré sa mémoire devant des milliers de fans : “Je suis quelqu’un de très sensible… mais cette histoire avec Mac Miller m’a vraiment retourné. Il était le gars le plus adorable, tellement gentil. On était tous les deux des rappeurs qui venaient d’internet et beaucoup de critiques disaient ‘ce gars blanc super gênant, ce gars noir super gênant’ et on parlait souvent de ça ensemble. Ce mec, il adorait juste la musique. On devrait avoir le droit d’être triste suite à ce qu’il s’est passé. Mais je me sens bien d’être triste, car ça voulait dire qu’il était spécial. Donc je veux juste dire ‘Je t’aime Mac.” 

Après avoir frôlé plusieurs fois la mort du fait de son ancienne addiction aux drogues dures, Macklemore voyait quant à lui en Mac Miller un jeune homme à la fois plein de talent et d’empathie : Quelle personne authentique. Un sens de l’humour brillant. Un vrai artiste. Ton esprit est ce qui m’impressionnait le plus chez toi. L’énergie que tu ramenais dans n’importe quel pièce où tu rentrais. C’était contagieux. Tu as pris de mes nouvelles à des moments où personne ne le faisait. Tu étais humain.” Ces qualités humaines hors-du-commun ont également marqué la star de la pop Ed Sheeran, qui a lui aussi tenu à rendre hommage au rappeur de Pittsburgh : “J’ai passé du temps avec Mac plusieurs fois au cours des dernières années et il était toujours si gentil, il avait toujours du temps à consacrer aux autres, peu importe de qui il s’agissait. Il avait certes un grand talent, mais c’était surtout un grand monsieur.”

Il ressort de ses nombreux témoignages le portrait d’un homme attachant, profondément gentil et soucieux de rendre les autres heureux. Rongé par ses addictions et par un mal-être dont il n’a jamais réellement réussi à se dissocier, Mac Miller laissera assurément un très grand vide dans l’univers du rap américain. Un vide qui se ressentira aussi bien sur le plan artistique que sur le plan humain.

Pin It on Pinterest