Si le pari était osé, les chiffres prouvent que Nike a réalisé une très grande opération avec l’ancienne star de la NFL.

D’abord révélée par un print accompagné de la signature : “Croyez en quelque chose. Même si cela signifie tout sacrifier.“, la présence de Colin Kaepernick au coeur de la campagne célébrant les 30 ans du slogan “Just Do It” s’est d’autant plus affirmée avec le spot publicitaire “Dream Crazy” dévoilé à l’occasion du match d’ouverture de la nouvelle saison de NFL.

Rapidement perçue comme un succès, cette opération a permis au géant du sportswear d’engranger plus de 43 millions de dollars d’équivalent publicitaire en moins de 24h. Aujourd’hui, on apprend que le succès est encore plus important puisque depuis le début de cette campagne, les ventes de la firme de l’Oregon ont augmenté de 31%, malgré des promesses de boycott de la part d’une partie de la droite conservatrice américaine. Nike ayant pour cible prioritaire la jeunesse, il semble aujourd’hui évident que cette campagne a trouvé tout l’écho souhaité auprès d’elle. De nombreuses études prouvent en effet que les millenials et leurs benjamins sont souvent séduits lorsqu’une grande corporation telle que Nike décide de s’engager sur le plan social et d’affirmer ses convictions égalitaires.

En décidant de remettre Colin Kaepernick, véritable leader de la contestation, sur le devant de la scène, la firme de l’Oregon a réalisé un véritable choix politique et affirme pour la première fois son opposition à la droite américaine et à Donald Trump. Un choix tranché et salutaire pour de nombreux observateurs, qui ne semble finalement pas avoir heurté Nike, bien au contraire, malgré les débats sous tension dans l’opinion public américain.

Plus que jamais avec cette campagne, Nike réalise un sans faute sur toute la ligne. Le 30ème anniversaire du mythique slogan “Just Do It” a été dignement fêté. 

Pin It on Pinterest