Avec “Rock With You”, Ateyaba signe un retour gagnant

Vendredi dernier, 18 mois après “Vision”, Ateyaba (anciennement connu sous le nom de Joke) a dévoilé le second extrait de son deuxième album Ultraviolet. Très attendu par ses fans, ce come-back est d’ores-et-déjà une réussite sur le plan artistique.

Intitulé “Rock With You” en hommage à un titre bien connu de Michael Jackson (auquel le rappeur fait plusieurs fois référence), le morceau est tout ce que l’on pouvait attendre d’un retour d’Ateyaba : créatif, original et ancré dans un univers qui lui est totalement propre. Que l’on apprécie ou non sa musique, le rappeur montpelliérain réussit bien souvent l’exercice compliqué de faire une proposition différente de ce que l’on retrouve déjà dans le riche paysage du rap francophone. Et c’est sans doute la raison pour laquelle, quatre longues années après son dernier album, le rappeur qui a changé de nom et très peu communiqué est toujours extrêmement attendu par son public, malgré les critiques.

Dès l’artwork du morceau, réalisé par Ben Dorado, la dimension futuriste et très spatiale de “Rock With You” est pleinement symbolisée, où l’on y retrouve un semblant de trou noir entouré d’un dégradé de couleurs passant du bleu au orange. Volontairement épuré mais à la fois indicateur de ses ambitions artistiques toujours pointue, cet artwork réaffirme toute l’importance du visuel dans l’univers d’Ateyaba.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

@nouveaupharaon – Rock with you Prod @ikazboi

Une publication partagée par Spirit Ben Dorado (@ben_dorado) le

Musicalement, “Rock With You” fait office d’ovni dès sa production. Construite entre une mélodie électronique et des percussions qui se veulent discrètes mais efficaces, la composition d’Ikaz Boi sied parfaitement à l’ambiance sonore de celui que l’on appelait autrefois Joke. La production de “Rock With You” n’était d’ailleurs initialement pas destinée à Ateyaba. Pourtant, un coup du sort lui a permis de se l’accaparer, pour son plus grand plaisir comme il l’a expliqué ce week-end à Konbini : “La première fois que j’ai entendu cette prod’, c’était en club, un morceau de Hamza feat. Damso qu’Ikaz avait produit. J’avais tellement kiffé la prod’ que j’étais un peu jaloux de ne pas l’avoir eue pour moi, lol ! Quelque temps plus tard je lui demande ce que ce morceau va devenir et il me dit qu’il ne sortira pas. Je lui dis de m’envoyer la prod’, on y apporte quelques modifications et je la plie dans la soirée. J’étais synchronisé.

L’emploie du terme “synchronisé” traduit bien l’osmose entre l’artiste et l’instrumentale, puisqu’Ateyaba s’y fond parfaitement. Son flow souvent faussement nonchalant, parfois accompagné d’une touche très aérienne d’autotune, permet à la production d’être bien accompagnée sans jamais être reléguée au second plan. Même si le morceau se veut très ambiant, les couplets du rappeurs sont un bon rappel de ses qualités de kickeur puisqu’il y transmet une énergie nécessaire au rythme du titre.

Enfin, et c’est sans doute l’un des points les plus importants de “Rock With You”, il s’accompagne d’un clip parfaitement calibré avec l’univers que souhaite créer l’artiste de MTP. On retrouve trois éléments majeurs dans l’univers que façonne Joke ces dernières années : des références multiples à l’univers asiatique, une ambiance souvent psychédélique et déconstruite, et la présence systématique du violet, en référence bien sûr au titre de son futur album. Rythmé grâce à ces nombreux changements de plans et de décors, le clip n’en devient ici plus seulement un moyen d’accompagner le morceau mais bien une expérience visuelle à part entière. Ce travail, c’est celui de la réalisatrice Nathalie Canguilhem qui avait déjà travaillé avec Ayetaba sur “Vision”, “Majeur en l’air” ou encore le très marquant “Harajuku” en 2013. Un duo qui prouve son efficacité une fois de plus tant les clips d’Ateyaba rendent souvent ses morceaux meilleurs, et c’est une fois de plus le cas avec “Rock With You”.

Même si tout cela devra être confirmé sur Ultraviolet, ce retour d’Ateyaba sous un nouveau nom mais avec un style toujours plus affiné et singulier ne laisse envisager que de belles choses pour son deuxième album. Si l’attente et l’absence de communication liées à son nouvel projet ont souvent frustré les fans, “Rock With You” prouve qu’en musique plus qu’ailleurs, il faut parfois se montrer patient.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed