La marque danoise Carlings a créé une collection capsule 100% digitale

Seriez-vous prêt à acheter une pièce qui n’existe pas dans le monde réel ? Voici toute la question quasi-philosophique qui est posée par la collection capsule “Neo-Ex” de la marque scandinave Carlings. Les pièces conçues à cette occasion par la griffe danoise n’existent en effet que dans le monde digital, ne seront jamais produites dans le monde réel et donc jamais portées ailleurs que sur un écran d’ordinateur.

La capsule “Neo-Ex” propose en effet à l’acheteur d’uploader une photo de lui, qui sera ensuite apposée sur des mannequins 3D qui arboreront la pièce acquise et le visage du consommateur. Ce projet ambitieux et original s’inscrit parfaitement dans la tendance des mannequins virtuels, qui sont de plus en plus adoptés par les marques pour l’alternative avant-gardiste qu’ils offrent en matière de communication.

Pour le PDG de Carlings, cette collection 100% digitale a également pour objectif de réduire les émissions de déchets et l’empreinte carbone de son entreprise, qui n’a logiquement rien à produire en usine, ni à livrer. Il est par ailleurs revenu sur le concept clé de la collection “Neo-Ex” : “On espère se challenger et encourager l’industrie dans sa globalité à explorer comment la mode peut exister dans un futur pas si lointain.” De son côté, le responsable marketing de la marque danoise a confié que le gaming avait été une influence non négligeable dans l’élaboration de cette capsule : “On a acheté des skins sur Fortnite pendant un bail, c’est notre version de cette tendance.”  

Pour les amateurs de mode digitale, la collection “Neo-Ex” est disponible sur le shop en ligne de Carlings, avec des pièces vendues entre 10 et 30 euros. À noter que tous les profits générés par les ventes de ces pièces virtuelles seront reversés à une ONG qui oeuvre pour garantir de l’eau potable aux régions qui en manquent cruellement.