Les New York Knicks pourraient être bientôt vendus

C'est l'information de ce début de semaine dans les coulisses de la NBA.

Crédit photo : NBA

C’est une nouvelle qui a fait du bruit dans le microcosme de la NBA en ce début de semaine. Le propriétaire de la mythique franchise des New York Knicks James Dolan s’est dit prêt à envisager une vente en cas d’offre intéressante. Très attaché à sa ville et à son équipe, Dolan possède un véritable empire du sport new-yorkais. Au-delà de l’équipe de Frank Ntilikina, il est également à la tête de la Madison Square Garden Company, une holding regroupant entre autres l’équipe féminine des Liberty et la franchise de hockey des Rangers.

Cette déclaration a d’autant plus surpris outre-Atlantique que celui qui a acquis l’équipe en 1999 n’avait jamais semblé prêt à envisager une telle opération financière par le passé. Malgré des résultats très décevants et des critiques répétées concernant ses choix pour la franchise, Dolan a toujours tenu bon. Néanmoins, rien n’est encore fait du côté de Gotham, puisque le businessman n’envisage pas de vendre à moins de 5 milliards de dollars, tandis que Forbes estimait en début d’année la valorisation des Knicks à 3,6 milliards. Cela en fait d’ailleurs l’organisation NBA la plus chère, juste devant les Los Angeles Lakers.

Cette rumeur de vente est l’occasion de dresser un petit état des lieux des organisations sportives aux plus fortes valorisations, toutes disciplines confondues (source Forbes 2018) :

1/ Dallas Cowboys (NFL) : 4.8 Milliards

2/ Manchester United (Premier League) : 4,123 Milliards

3/ Real Madrid (Liga) : 4,088 Milliards

4/ FC Barcelone (Liga) : 4,064 Milliards

5/ New York Yankees (MLB) : 4 Milliards

6/ New England Patriots (NFL) : 3,7 Milliards

7/ New York Knicks (NBA) : 3,6 Milliards

8/ Los Angeles Lakers (NBA) & New York Giants (NFL) : 3,3 Milliards

10/ Golden State Warriors (NBA) et Washington Redskins (NFL) : 3,1 Milliards

On peut ainsi noter que neuf de ces douze organisations sont américaines et que quatre d’entre elles sont des équipes de foot US. Trois franchises new-yorkaises apparaissent également dans ce classement, preuve de l’importance de ce marché au sein du sport mondial. On notera également que les trois géants du football européen que sont Manchester United, le Real et le Barça, se retrouvent en très bonne position et sont d’ailleurs les seuls représentants du sport européen. À titre de comparaison, le PSG n’apparaissait pas en 2018 dans le top 50 des équipes les plus valorisées par Forbes, avec une estimation de 971 millions d’euros, en faisant le 11e club de football le plus cher au monde.