Les 4 marques qui ont retenu notre attention à la Milan Fashion Week

Alors que certains disent que l’aura de la mode masculine milanaise est en berne, quelques créateurs se sont chargés cette année de nous prouver le contraire. Du 10 au 14 Janvier se tenait la Fashion week de Milan, avec 27 défilés en 72 heures. Si les indétrônables Prada et Marni étaient bien présent, certaines marques ont fui la Fashion Week Homme de Milan, préférant présenter des défilés mixtes lors des fashion week féminines.

Cet hiver à Milan, les silhouettes s’arrondissent légèrement avec des volumes enveloppants et des vêtements déstructurés. On veut attirer l’œil, imprimés, logos et couleurs flash, tout y est. On retiendra également une forte influence nineties, dominée par le rouge et le noir.

De plus jeunes labels ayant émergé ces dernières années se sont cependant chargés de venir redorer les couleurs de la capitale lombarde, à l’image de MSGM et SUNNEI. Views vous propose un focus sur quatre marques qui ont retenu notre attention lors de cette édition milanaise.

Prada fait matcher élégance et science-fiction

C’est au cœur de la Fondation Prada que Miuccia Prada a dévoilé sa collection homme Fall/Winter 2019-2020. Un défilé qui a fait la part belle aux films d’horreur – Frankenstein et le Rocky Horror Picture Show en tête. “Ce devait être en fait un spectacle romantique. Et surtout je me suis intéressé à la compréhension de l’humanité : la faiblesse et les aspects plus délicats et nus de l’humanité également. Mais pour que ce ne soit pas ennuyeux, nous avons emprunté les symboles des films d’horreur trash” confiait ainsi Miuccia Prada à Vogue à propos de cette collection. C’est dans un hall en béton surplombé par de vertigineux gradins et dans une atmosphère très sombre que se tenait le défilé Prada. Un podium quadrillé par des bougies LED venait alors donner vie aux différentes pièces imaginées par la créatrice.

Sans aucun doute, Prada a fait très fort. L’indéfectible maison Italienne nous présente des coupes seventies à base de satin, cuir et introduit des matières plus techniques et autres poches de vêtements d’officier. Une collection faussement sobre, accompagnée d’accessoires contemporains et colorés.

À cet univers science-fiction se sont mêlées des pièces militaires, parmi lesquelles pantalons cargo et blousons aviateurs. Pour renforcer cette atmosphère, les modèles défilent ornés de coiffures et pulls en fourrure flashy. On y retrouve également la chemise graphique Boxy ou encore les chunky sneakers : les styles s’associent et se combinent à merveille.

Marni et les enfants terribles du paradis

La maison de couture italienne Marni a lancé sa Fashion Week milanaise dans une boîte noire située à l’intérieur d’un bâtiment industriel. Le décor est sinistre, et le public lui, cerné par des murs de baffles rythmant la représentation.

Des mains disparaissent sous les manches à rallonges des pulls et les costumes sont surdimensionnés. La collection est dominée par des couleurs contrastées et des imprimés psychédéliques. Francesco Risso ajoute des couleurs flash à cet univers animalier, apportant ainsi une touche de légèreté. Le motif est à l’honneur cette année à Milan et Marni nous propose une collection aussi vive qu’élégante, tout en y intégrant des pièces plus sportswear.

La maison italienne nous propose aussi une collection presque unisexe à la vue de son casting. Les modèles arborant les vêtements sont atypiques et s’affranchissent des barrières du genre. Selon Francesco Risso, directeur artistique du label, cette collection Fall/Winter 2019 a l’intention de recréer le look de “gamins atypiques, extravagants et non-diagnostiquables.”

SUNNEI : Les femmes et les Nineties

C’est sommet de la tour Pirelli, dans un décor simple et lumineux, qu’ont défilé les silhouettes SUNNEI, amples et légèrement androgynes. La marque reste fidèle à elle-même : elle propose une collection décontractée et moderne, tout en s’émancipant de la tendance dominante du tout imprimé. Le duo franco-italien propose des associations de couleurs et de matières subtiles pour une collection sobre et très efficace.

Simone Rizzo et Loris Messina ont raconté que certains dessins de femmes qu’ils réalisés pendant leurs années lycée avaient servi de point de départ à leur collection. En témoigne une collection mixte, reflétant une approche de conception unisexe où le look des femmes coexistent facilement avec les vêtements des hommes. Leur nouvelle position qui se profilait depuis les saisons précédentes se confirme aujourd’hui, preuve du succès de la jeune marque qu’est SUNNEI.

Leur collection 100% made in Italy évoque indéniablement les années 90, où ont grandi les deux fondateurs de la marque. Dans une palette de couleurs sobres, nous trouvons des basiques subtilement revisités. Des pantalons évasés superposés sous des robes tuniques, des par-dessus zippés et des motifs graphiques faisant ressortir la symétrie du vêtement. Le pull à imprimé Windows ne passe pas inaperçu, une référence ironique à l’époque pré-internet des 90. L’ajout de chapeaux surdimensionnés, de sacs oversized, de lunettes de soleil à monture sportive, viennent compléter une collection très réussie.

Le Fast and Furious de MSGM

MSGM met la vitesse à l’honneur en réutilisant les codes de la course automobile, sans pour autant tomber dans le cliché du cuir à outrance et autres gadgets. Massimo Giorgetti nous présente un univers “Turbo” à la Fast and Furious, équilibré entre technique et couture. “Turbo est comme un nouveau logo. L’atmosphère est très nineties, avec comme fil conducteur le pilote Ayrton Senna, mais plutôt son style et sa vie en dehors des paddocks”, confiait récemment le directeur créatif, Massimo Giorgetti à FASHION NETWORK.

MSGM mise sur palette haute en couleurs s’acquittant des mélanges classiques. Les flammes et les couleurs néons, orange ou vert fluo, attirent l’œil vers plus de détails et de références graphiques. “Run Away”, “More Speed”, sont inscrits sur certaines pièces. On retrouve le logo de Manchester United, des références à Olive et Tom, mais également l’imprimé Léopard, très présent cette saison. Les foulards noués autour du cou et les chaussures à bout carrés arborés par les modèles viennent apporter une touche d’élégance à cette collection eye-catching. On notera également les sneakers Fila au pieds des modèles : une collaboration serait en vue entre les deux marques.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed