Voici la première voiture de sport créée avec une imprimante 3D

Lorsque les premières imprimantes 3D avaient été dévoilées au monde, nombreux étaient ceux à avoir imaginé les possibilités sans limite qu’offrent une telle technologie. Ils ne s’étaient pas trompés. Une start-up californienne vient en effet de présenter la première hypercar construite grâce à une imprimante 3D. La société Divergent s’est inspiré des techniques de l’industrie aérospatiale pour développer ce projet de voiture de sport intégralement constituée d’aluminium et de fibres de carbone.

Ce modèle intitulé “Blade” (ndlr : “lame” en anglais) fonctionne parfaitement et est légalement autorisé à être mis en circulation. Magnifique en termes de design, cette hypercar brille également de par sa puissance et la légèreté de son chassis, qui ne pèse que 46 kilos. Outre son aspect élancé et ses caractéristiques techniques de rêve, la Blade constitue une véritable avancée pour l’industrie de l’automobile. La production par imprimante 3D permet en effet de réduire de façon drastique l’impact environnemental de la construction d’un véhicule.

Kevin Czinger, PDG de Divergent, y croit en tout cas dur comme fer : “Nous avons trouvé un moyen de construire des voitures tout en réduisant les ressources nécessaires à leur production et la pollution engendrée par cette même production. Il faut maintenant que des équipes d’innovateurs développent cette technique abordable à plus grande échelle, pour produire le maximum de véhicule de cette façon.” La date de commercialisation et le prix de la Blade de Divergent ne sont pas encore connus.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed