Banksy s’invite à la Biennale de Venise avec une installation surprise

Le mystérieux Banksy est de visite dans la cité transalpine. Il s’est en effet glissé dans la peau d’un vendeur des rues de Venise, où se déroule actuellement la célèbre Biennale d’Art Contemporain. L’artiste britannique a ainsi installé sa nouvelle oeuvre intitulée “Venise In Oil” dans un stand sauvage, sans avoir de licence l’autorisant à vendre ses oeuvres dans l’espace public. Voilà pourquoi nous pouvons apercevoir  dans la video postée sur son Instagram, un artiste anonyme (peut-être Banksy en personne) se faire expulser par la police locale. 

On constate des passants interpelés par le titre de l’oeuvre, qui semble contenir un message comme souvent engagé. En effet, Banksy fait subtilement écho à la crise des migrants que subit Venise, mais également au contexte mondiale concernant les réfugiés. Avec “Venise In Oil”, l’anglais souhaite certainement montrer l’ironie de voir l’espèce humaine se soucier davantage de l’art que de la survie de ses congénères. Cette nouvelle performance peut également être interprétée comme une pique adressée au monde codifié et uniforme de l’art moderne, un monde qu’il avait déjà tourné en ridicule en détruisant l’une de ses oeuvres mises en vente chez Sotheby’s.

Dans un post Instagram accompagnant la vidéo du déroulé de son installation, l’artiste affirme avec ironie sa position réfractaire face à l’industrie de l’art : “Bien qu’il s’agisse de l’événement artistique le plus important et le plus prestigieux au monde, pour une raison quelconque, je n’ai jamais été invité.” Comme d’habitude, Banksy est là où on ne l’attend pas et signe une oeuvre qui va faire parler le monde entier. Vous trouverez ci-dessous la vidéo de la performance du street-artiste britannique.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed