Nike s’engage contre le réchauffement climatique

La mode est actuellement la deuxième industrie la plus polluante au monde, avec plus de 100 milliards de vêtements et accessoires qui sont produits et vendus à travers le globe chaque année. Cette industrie est ainsi responsable de 20% des eaux usées et 10% des émissions mondiales de carbone… Il est donc nécessaire d’agir au plus vite. C’est pour cette raison que de plus en plus d’acteurs de l’industrie de la mode commence à prendre conscience et à se mobiliser face à ce problème universel, qui a déjà des conséquences dramatiques sur notre éco-système. C’est le cas aujourd’hui de Nike qui s’engage à devenir une entreprise plus eco-friendly, en adhérant à la charte de l’Industrie de la mode des Nations Unies pour la lutte contre le réchauffement climatique.

Cette charte a été crée en décembre 2018 avec pour objectif de réduire les émissions de gaz à effet de serre de 30% d’ici 2030 et à parvenir à obtenir zéro émissions nettes d’ici à l’an 2050. Noel Kinder, responsable du développement durable de Nike, s’est exprimé au sujet des objectifs de durabilité de la marque : “Nous prenons ce travail très au sérieux. La durabilité est au cœur de tout ce que nous faisons aujourd’hui – au cœur de notre mission en tant qu’entreprise. Ce n’est pas seulement ce que nous faisons ou ce que nous croyons; c’est qui nous sommes. La durabilité est intégrée à chaque chapitre de notre histoire de croissance aujourd’hui.” Il n’est jamais trop tard pour agir et on ne peut qu’espèrer que les autres mastodontes de cette industrie seront en capacité de suivre la même voie que la marque au swoosh.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed