Arrêté en Suède, A$AP Rocky risque jusqu’à 6 ans de prison

La situation se complique pour Lord Pretty Flacko. Pour rappel, ce dernier est accusé d’avoir agressé un jeune homme en pleine rue de Stockholm dimanche dernier. “C’est un duo de drogués qui n’appartient pas à mes fans, on se sait pas qui sont ces gars et on ne voulait aucun problème. Ils nous ont suivi sur quatre rues et ils donnaient des fessées aux filles qui passaient. Foutez-moi la paix” avait écrit le rappeur sur son compte Instagram suite à l’ampleur prise par la polémique, avant de révéler en vidéo ce qu’il s’est réellement déroulé dans les rues de la capitale suédoise. On y voit deux individus, visiblement sous substance, en train d’interpeller l’un des gardes du corps de Rocky. Alors que ce dernier les recale, l’un des deux jeunes fracasse littéralement son casque audio sur l’agent de sécurité du rappeur.

Ils suivent ensuite le rappeur et son entourage dans plusieurs ruelles, alors que ces derniers leur demandent clairement de les laisser tranquille. Une jeune femme intervient ensuite pour tenter d’apaiser la situation et de faciliter la communication entre les deux parties, avant qu’elle révèle avoir été attouchée par les deux jeunes. La vidéo se coupe ensuite, ce qui correspond certainement au début de la bagarre initiée par A$AP Rocky. Arrêté par les services de police de la ville de Stockholm dans la nuit de mardi soir, A$AP Rocky a ensuite immédiatement été placé en détention pour les besoins de l’enquête.

Et selon les informations révélées par TMZ au cours des dernières heures, la police suédoise ne compte pas relâcher le rappeur de si tôt. Le procureur en charge de l’affaire aurait en effet demandé aux services de police de maintenir A$AP Rocky et certains membres de son crew en détention pendant encore deux semaines. Comme l’explique le média américain, une garde à vue en Suède dure normalement trois jours. Les quinze jours réclamés par le procureur indiquent donc que le new-yorkais et son entourage sont bel et bien dans le viseur de la justice suédoise.

Toujours selon TMZ, le garde du corps de Rocky a toutefois été relâché “faute d’éléments à charge” contre lui. À l’inverse, pour le rappeur, la situation semble mal engagée. Malgré la publication des vidéos montrant sa version des faits, la justice considère toujours son acte comme une agression. Un délit passible de six ans d’emprisonnement en Suède, si jamais il est condamné lors d’un éventuel procès… Nous ne manquerons pas de vous tenir informés de toutes les avancées de cette affaire.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed