Plusieurs universités vont lancer des cursus pour former les influenceurs de demain

emrata

En 2019, le marché de l’influence digitale représente plus de 6 milliards d’euros à travers le monde. Ce secteur si décrié devrait même atteindre la barre symbolique des 10 milliards de valeur d’ici début 2020. Plus qu’un simple statut social, le rôle d’influenceur est de plus en plus vu comme une véritable orientation professionnelle pour les adeptes des réseaux sociaux. Ce constat, plusieurs établissements scolaires l’ont bien compris. Le département en science de la communication de l’université milanaise e-campus a en effet récemment annoncé son intention de lancer un tout nouveau cursus intitulé “devenir un influenceur” pour l’année académique 2019/2020.

Cette formation d’un nouveau genre est décrite en ces termes par l’université en ligne : “Les cours de ce cursus permettront de former les élèves à la figure professionnelle d’un influenceur, un personnage qui joue le rôle d’un ‘ambassadeur’ pour lui-même et pour les marques qu’il représente, grâce à la confiance que lui accorde son audience. (…) Dans le contexte surchargé de l’influence digitale moderne, il est devenu essentiel de se présenter au marché avec la formation académique adéquate à cette fonction.” Durant trois ans, ce qui permet de décrocher l’équivalent d’une licence, les élèves de ce cursus suivront des cours en communication, en psychologie et en sociologie, ainsi que des workshops et des stages. Au niveau des frais de scolarité, il faudra débourser entre 2500 et 5000 euros par année. Devenir un influenceur diplômé a donc un prix.

Le e-campus de Milan ne sera toutefois pas le seul à proposer ces cursus encore inédits. Toujours en Italie, à Rome et encore à Milan, l’Accademia del Lusso (Académie du Luxe) va proposer une formation intitulée “Fashion & Luxury Influencer” au prix de 10 000€ l’année. Là encore, l’objectif est de former les influenceurs de demain à la construction d’une image publique, d’une gestion de communauté et à la négociation de partenariats. En Espagne, l’Universidad Autónoma de Madrid propose déjà un cours centré sur le métier d’influenceur au sein de son département d’économie. Cette nouvelle tendance éducative pourrait bien faire des émules en France dans les années à venir.

À lire aussi, Fortnite ferme l’accès au jeu, les fans en panique.