Les 5 franchises à suivre en NBA cette saison

Pour la première fois depuis une éternité, la NBA plonge dans l’inconnue. La saison 2019/2020, qui s’ouvrira mardi prochain, s’annonce en effet plus qu’indécise. Le vent de folie qui a soufflé sur la ligue durant l’été a en effet complètement rebattu les cartes, faisant émerger de nombreux nouveaux géants en puissance. De Los Angeles à New York, nombreuses sont les franchises à avoir effectué leur révolution au cours des derniers mois. Même si des franchises comme les Warriors, les Bucks ou encore les Celtics ne sont évidemment pas à négliger cette année, cette sélection se concentre sur les équipes ayant changé en profondeur durant la fenêtre des transferts. Tour d’horizon.

Los Angeles Lakers

La franchise la plus mythique de la NBA va-t-elle enfin retrouver les sommets ? L’arrivée de LeBron James dans la Cité des Anges l’an dernier a fort logiquement marqué le début d’une nouvelle ère. Trop isolé au sein d’un effectif limité lors du précédent exercice, le King a vu la superstar Anthony Davis débarquer sur la côte californienne cet été. Même si les Lakers ont du céder de nombreuses jeunes pousses (Lonzo Ball, Brandon Ingram, Josh Hart) pour mettre en place ce trade, l’effectif des purple and gold est extrêmement clinquant sur le papier. Le doute subsiste toutefois sur les capacités de Frank Vogel à manager cet effectif, bien que comme souvent, le réel patron sera probablement le numéro 23. Et il est maintenant doté d’un lieutenant de choix.

View this post on Instagram

Get used to it 🤩 #LakeShow

A post shared by Los Angeles Lakers (@lakers) on

Los Angeles Clippers

Pour la première fois de son histoire, la ville de Los Angeles abrite deux favoris au titre de champion. Alors que les Lakers ont enclenché la vitesse supérieure dans leur opération reconquête, la franchise qui domine L.A depuis de nombreuses années a réalisé une free agency stratosphérique. Kahwi Leonard, le meilleur joueur au monde actuellement, élu MVP des dernières finales NBA au cours desquelles il a littéralement porté les Raptors jusqu’au titre de champion, a posé ses valises dans la ville qui l’a vu naître. Pour ce retour au source, le joueur le moins souriant de la ligue a emmené avec lui Paul George, qui a déserté le Thunder d’Oklahoma, afin de partir à la conquête d’une bague avec Leonard. Cohérent, complet et bien managé, l’effectif des Clippers devrait permettre à la franchise d’accéder aux finales de conférence à l’Ouest. Au minimum.

View this post on Instagram

First look at #️⃣2️⃣

A post shared by LA Clippers (@laclippers) on

Houston Rockets

Toujours placés mais jamais gagnants, les Rockets se sont heurtés à la suprématie de Golden State au cours des dernières saisons. Aux grands mots les grands remèdes, la franchise de Houston a piqué Russell Westbrook au Thunder à l’intersaison, se débarrassant ainsi de Chris Paul et de son juteux contrat très décrié. L’équipe texane fait désormais encore plus peur, associant en effet deux des joueurs les plus spectaculaires de la ligue. Désormais, la question se pose de comment intégrer l’ancien meneur d’Oklahoma dans le système des Rockets. Tous deux connus pour monopoliser les possessions et les shoots, Westbrook et Harden parviendront-ils à s’entendre sur les parquets ? Si oui, Houston devra indéniablement être considéré comme l’un des plus gros favoris au titre pour cette saison 2019/2020.

View this post on Instagram

H-Town! #RocketsMediaDay

A post shared by Houston Rockets (@houstonrockets) on

Brooklyn Nets

Alors que les Knicks continuent de végéter, les Nets ont frappé très, très fort sur le marché des transferts. Ce n’est pas une, mais deux superstars qui ont rejoint Brooklyn cet été. Kyrie Irving a tout d’abord débarqué dans la Grosse Pomme en provenance de Boston, mais le plus gros poisson ferré par la franchise new-yorkaise lors de la free agency n’est autre que Kevin Durant. La star a fait ses adieux aux Warriors, démantelant ainsi la superteam la plus dominante de l’histoire moderne. Même si KD ne foulera probablement pas les parquets cette année, les Nets doivent d’ores et déjà être considérés comme l’une des places fortes de la conférence Est. Kyrie Irving aura à coeur de mener Brooklyn très haut dès cette saison, avant que cette équipe n’atteigne son plein potentiel l’an prochain avec la présence de Durant sur le terrain.

View this post on Instagram

7️⃣1️⃣1️⃣

A post shared by Brooklyn Nets (@brooklynnets) on

Philadelphia Sixers

Les Sixers ont beau avoir perdu Jimmy Butler, parti du côté du Miami Heat, ils sont toujours l’une des équipes les plus talentueuses et excitantes de la conférence Est. Renforcés notamment par l’arrivée du vétéran Al Horford, la franchise de Philly pourra compter sur une défense extrêmement impressionnante et un duo d’avenir qui fait rêver : Embiid et Simmons. Maintenant que LeBron et Kawhi sont à l’Ouest, est-il enfin l’heure pour les Sixers de dominer leur conférence ? Si tout se déroule comme prévu, ce qui est loin d’être toujours le cas en NBA, ils devraient sans aucun doute aller très loin au printemps.

View this post on Instagram

𝖘 𝖖 𝖚 𝖆 𝖉

A post shared by Philadelphia 76ers (@sixers) on

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed