Longtemps pressenti, Martin Scorsese explique pourquoi il a finalement refusé de réaliser Joker

D’ores et déjà considéré comme l’un des films majeurs de 2019, Joker aura marqué la consécration de Todd Phillips en tant que réalisateur dramatique. Connu du grand public pour sa trilogie Very Bad Trip, le new-yorkais aurait toutefois pu passer à côté de cette fantastique opportunité de carrière, si un autre réalisateur avait accepté de prendre en main le projet des studios Warner. En effet, Martin Scorsese avait été envisagé par les producteurs de Joker pour mettre en scène l’origin story du clown le plus célèbre du septième art. C’est en tout cas ce qu’il a révélé à la BBC lors de la tournée promotionnelle de son nouveau film très attendu, The Irishman.

“Je connais très bien ce projet” explique Scorsese. “Je connais très bien Todd Phillips. Ma productrice Emma Tillinger Koskoff a produit Joker. J’y ai énormément pensé au cours des quatre dernières années, mais finalement, je me suis rendu compte je n’avais pas le temps de m’y consacrer.” Il poursuit : “Je ne me suis pas impliqué pour des raisons purement personnelles. Mais je connais très bien le script du film. Il possède une véritable énergie et surtout, il possède Joaquin. C’est un travail remarquable.” Bien évidemment interrogé sur les raisons personnelles qui l’ont amené à dire non à ce Taxi Driver moderne, Martin Scorsese n’a pas pu s’empêcher d’égratigner le genre du film de super-héros, comme il en a l’habitude depuis plusieurs semaines désormais.

Car c’est la problématique de l’évolution du Joker qui l’a amené à refuser ce projet : “De mon point de vue, je ne sais pas si j’aurai voulu transformer le personnage d’Arthur Fleck en un personnage de comics. Il se développe dans l’abstraction la plus totale, et non avec une visée finale. Je ne dis pas que c’est du mauvais art, je dis que ce n’est pas pour moi. Les films de super-héros, comme je l’ai déjà expliqué, sont une autre forme d’art. Ils ne sont pas faciles à faire. Il y a beaucoup de gens très talentueux qui font un excellent boulot dessus et beaucoup de jeunes gens qui adorent ces films.” Scorsese aux manettes du Joker, il faut avouer que l’idée était alléchante. Un doux rêve qui ne remet toutefois pas en cause l’extraordinaire fourni par Todd Phillips sur son long-métrage qui part déjà favori pour les Oscars. Et qui pourrait bien s’offrir une suite.

À lire aussi : On en sait plus sur la saison 4 de “Stranger Things”.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed