Le réalisateur de Joker révèle le sort du personnage interprété par Zazie Beetz

Si vous n’avez encore pas vu Joker, il est bien évidemment fortement déconseillé de poursuivre la lecture de cet article. Vous êtes prévenus. Un mois après sa sortie en France, le long-métrage de Todd Phillips continue de faire parler de lui. En cette fin de semaine, c’est une zone grise du scénario du film qui est éclairée, le réalisateur américain ayant révélé le sort de Sophie Dumond, le personnage interprété par la talentueuse Zazie Beetz, qui n’est autre que la mystérieuse voisine d’Arthur Fleck. Seul personnage démontrant une véritable empathie pour le futur Joker, Sophie n’est en réalité pas du tout liée à Arthur, leur relation romantique étant le fruit de son imagination malsaine. Ce twist scénaristique passé, l’avenir de cette mère célibataire est laissée en suspens. Arthur la tue-t-elle en embrassant définitivement sa folie ? Tue-t-il également sa petite fille ? Rien n’est montré à l’écran, à l’exception d’un bruit de sirène une fois qu’il est revenu dans son appartement. Un détail suffisant pour faire douter bon nombre de spectateurs.

Interrogé par Indiewire sur ce flou scénaristique, Todd Phillips s’est montré très clair : “Il ne la tue pas. C’est certain. En tant que réalisateur et auteur, je vous dis qu’il ne la tue pas. On aime l’idée que cet arc narratif est presque un test décisif pour le public, qui se demande ‘Ok, à quel point est-il fou ?’ La plupart des gens auxquels j’ai parlé pensent qu’il ne la tue pas, car ils comprennent qu’Arthur ne tue que les gens qui lui ont fait du mal à un moment ou à un autre. C’est ce qui l’a fait sombrer. Elle n’a rien à voir avec tout ça.” Il poursuit, en développant son propos sur la nature profonde d’Arthur Fleck : “La plupart des gens ont compris qu’il mène son existence, même en tant que méchant, en respectant un certain code. On s’en rend également compte quand il embrasse Gary sur le front, l’acteur nain, il respecte clairement un code qu’il s’est fixé. Il n’a donc évidemment pas tuer sa voisine et son enfant.” Mystère élucidé.

À lire aussi : The Irishman est l’un des meilleurs films de la carrière de Martin Scorsese selon les critiques.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed