Les 10 statistiques qui prouvent que Drake a totalement dominé la décennie commercialement

Des performances sans égales dans les années 2010.

Drake

Ce n’est un secret pour personne, Drake est le rappeur qui a le plus nettement dominé la décennie commercialement. Et plus que des longues phrases, il suffit de se concentrer sur les chiffres de ses performances ces 10 dernières années pour s’en rendre compte. On a ainsi compilé 10 statistiques qui montrent à quel point la musique des années 2010 aura appartenu au fondateur d’OVO sur le plan commercial.

1) Drake a passé 476 des 520 dernières semaines (une décennie donc) dans le top 10 du Billboard Hot 100. Cette statistique ne prend même pas en compte “SICKO MODE” (33 semaines dans le top 10), sur lequel il n’est pas officiellement crédité.

2) Il a fait rentrer 7 morceaux simultanément dans le top 10 du Billboard Hot 100 à l’occasion de la sortie de Scorpion. Le précédent record était détenu par les Beatles avec 5 morceaux simultanément dans le top 10.

3) Drizzy a passé 30 des 52 semaines de l’année 2018 en tête du Billboard Hot 100 (11 avec “God’s Plan”, 8 avec “Nice for What”, 10 avec “In My Feelings” et 1 en feat sur “Sicko Mode”).

4) Scorpion a compilé 1 milliard de streams lors de sa première semaine d’exploitation. C’est un record.

5) Drake est l’artiste qui a vendu le plus de singles en digital dans l’histoire, avec plus de 142 millions de ventes.

6) Le rappeur canadien est resté 430 semaines, soit plus de 8 années consécutives (entre 2009 et 2017), avec toujours au moins un morceau classé au sein du Billboard Hot 100.

7) Il est le détenteur de la plus grosse première semaine de la décennie grâce à l’album Views en 2016, avec 1 million d’équivalent ventes.

8) Sa tournée “Summer Sixteen Tour” en 2016 est la tournée hip-hop qui a généré le plus d’argent dans l’histoire. En 56 concerts, cette série de shows a généré près de 85 millions de dollars.

9) Durant cette décennie, Drake a été, et de loin, l’artiste le plus prolifique pour offrir des hits à ses comparses. Il est en effet “à l’origine” des plus gros hits de la carrière d’A$AP Rocky (“Fuckin’ Problems”), de Meek Mill (“Going Bad”), de Blocboy JB (“Look Alive”), d’ILoveMakonnen (“Tuesday”), de Travis Scott (“Sicko Mode”) ou encore de PARTYNEXTDOOR (“Come And See Me”).

10) Il a très probablement payé le feat le plus cher de la décennie avec “Don’t Matter to Me” où il s’est offert des prises de voix inédites de Michael Jackson, neuf ans après son décès. Le coût n’a pas été dévoilé, mais on peut aisément imaginer que c’est un record.

Toujours sur Drake, découvrez notre classement de ses albums.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed