Les 25 albums américains que l’on attend avec impatience en 2020

Ça s'annonce exceptionnel.

drake kendrick lamar

L’année 2020 débute à peine et elle s’annonce déjà comme une année très chargée pour le rap et le R&B américain. Tour d’horizon en 25 projets (sans classement particulier) qui ont le potentiel de marquer l’année et que l’on a hâte d’écouter.

Playboi Carti, Whole Lotta Red

On l’a longtemps espéré pour 2019, mais ce sera finalement en 2020 que sortira le successeur du très populaire Die Lit. Véritable ovni à l’échelle du cadre traditionnel du rap grâce à une interprétation pleine de gimmicks, un langage constamment déformé et une collaboration déroutante avec Pi’erre Bourne, Playboi Carti est l’un des artistes les plus attendus cette année. Et dans le cas où la qualité de ce fameux Whole Lotta Red est à la hauteur de l’attente, Playboi Carti pourrait être l’un des artistes les plus en vue des prochains mois.

Kendrick Lamar, TBA

Relativement discret depuis la sortie du très bon DAMN. en 2017, Kendrick Lamar devrait sans aucun doute faire son retour en 2020. Trois ans après son dernier projet, le rappeur de Compton aura certainement à coeur de prouver qu’il n’a rien perdu de sa superbe. Chose rare dans une industrie musicale de plus en plus chargée en sorties d’albums, Kendrick Lamar n’a jamais proposé de projet décevant à ses fans. Alors que son cinquième long-format se profil à l’horizon, reste désormais à savoir si K-Dot est capable continuer cette prodigieuse série.

Kendrick Lamar

Lil Uzi Vert, Eternal Atake

À l’image de son (ancien) pote Playboi Carti, Lil Uzi Vert a su tester la patience de ses fans avec le successeur de Luv Is Rage 2. Des faux départs à la retraite, un conflit avec son label et du teasing en pagaille, il est plus que jamais temps pour Uzi d’offrir à ses fans le tant attendu Eternal Atake. Fort heureusement, l’attente arrive à sa fin puisque l’artiste de Philly a dévoilé le single “Futsal Shuffle 2020” ainsi que son clip. La suite logique devrait donc être l’album. Encore un peu de patience.

Frank Ocean, TBA

Compositeur et interprète de génie, Frank Ocean a prouvé qu’il faisait partie du cercle fermé des artistes pouvant se payer le luxe de se tapir dans l’ombre durant de longs mois, sans craindre de perdre des fans en route. Dans une époque où la tendance est à l’enchaînement de projets, de collaborations, à la proximité toujours plus grande avec ses fans, Frank Ocean est une anomalie, un artiste unique en son genre. Influencé par « la musique électronique française et nord-américaine », travaillé avec un instrumentiste spécialisé dans les cordes à Rio de Janeiro, le prochain projet de Frank Ocean sera être l’un des événements musicaux de 2020.

Drake, TBA

Après l’impact commercial massif mais le succès critique mitigé de Scorpion, Drake entame 2020 après une décennie de domination pratiquement sans partage. Au sommet de l’industrie, le canadien donne pourtant l’impression d’avoir encore des choses à prouver avec son prochain album. Peut-il encore sortir un album de la qualité de Take Care ou Nothing Was The Same ? La question mérite d’être posée et chacun aura sans doute un avis très tranché sur la question. Quoi qu’il en soit, le prochain album de Drake sera forcément un évènement et il y a de quoi l’attendre de pied ferme.

Drake

Isaiah Rashad, The House Is Burning

En seulement 2 projet sous l’égide de TDE (Cilvia Demo et The Sun’s Tirade), Isaiah Rashad s’est affirmé comme l’un des plus gros talents du label et du rap américain tout court. Malheureusement, depuis la sortie en 2016 de son premier album, le rappeur s’est montré très discret. Toutefois, on sait déjà qu’il travail sur The House Is Burning, un nouvel album qui devrait sortir en 2020. Que ce soit notamment son écriture ou la sensibilité de sa musique, il est clair que les qualités de l’artiste originaire du Tennessee sont nombreuses. À lui d’une fois de plus pleinement les mettre en valeurs cette année avec The House is Burning.

Don Toliver, TBA

Le protégé de Travis Scott continue une ascension plus que sérieuse depuis l’été 2018 et sa performance géniale sur “Can’t Say” issu d’Astroworld. La hype accompagnant son nom n’a fait que s’accentuer avec la sortie de JACKBOYS, le projet collaboratif du label de Travis Scott où il a encore fait parler son sens de la mélodie. Désormais, 2020 se devra d’être l’année de l’explosion en solo pour un talent brut qui possède tous les atouts pour être une star. Il sera en tout cas particulièrement intéressant de voir de quoi il est capable sur la longueur d’un projet.

Young Thug, Punk

2019 aura été une charnière dans la carrière du génie d’Atlanta : il a enfin connu le succès que méritait son impact et son influence sur le rap américain. Récemment certifié disque de platine, son album So Much Fun n’est sans doute pas son meilleur mais il a le mérite d’avoir su faire mouche qualitativement et commercialement. Young Thug oblige, la productivité reste le maître mot et à peine cet album dévoilé qu’il en annonçait un successeur : Punk. Annoncé pour février, cet album devrait se montrer plus introspectif et personnel que son prédécesseur, c’est en tout cas ce qu’a promis Thugger à ses fans. Une annonce qui a de quoi faire monter l’attente à son paroxysme.

young thug

Childish Gambino, TBA

Il est parfois difficile de suivre la trajectoire imprévisible de la carrière musicale de Donal Glover. D’une part car son alter-ego musical qu’est Childish Gambino devrait tirer sa référence après son prochain album, et d’une autre car ce fameux album paraît très indécis quant à sa sortie. Longtemps imaginé pour 2018 après la sortie du carton “This is America” et du “Summer Pack” très estival. Mais depuis, c’est silence radio pour l’artiste d’Atlanta coté musique. On s’attend toutefois à ce que 2020 soit une année bien plus active pour Childish Gambino qui devrait logiquement sortir le successeur de Awaken, My Love!. Si 2020 marque la fin de Childish Gambino, il n’y a plus qu’à espérer que cette conclusion soit celle méritée : un très grand album et pas moins.

070 Shake, TBA

La protégée de Kanye West parviendra-t-elle à confirmer la hype qui l’entoure depuis de nombreux mois ? Son premier long-format Modus Vivendi devrait en tout cas apporter quelques éléments de réponse. C’est dans une petite dizaine de jours que sortira ce projet très attendu, qui viendra étoffer le catalogue du label G.O.O.D Music. Le premier extrait de Modus Vivendi, intitulé “Under the Moon” a pour l’instant enthousiasmé la critique, le single de 070 Shake mêlant avec brio des influences rap, pop et électro. Toujours aussi intéressante dans sa direction artistique, la rappeuse du New Jersey est capable de marquer l’année au fer rouge.

The Weeknd, TBA

Talent générationnel du R&B, The Weeknd est un artiste dont chaque album a le potentiel de marquer son époque. S’il n’est jamais aussi bon que lorsqu’il a le coeur brisé, le prénommé Abel sait aussi se réinventer en puisant dans l’électro et la musique upbeat. Il l’avait prouvé avec le blockbuster Starboy en 2016. En clair, qu’importe ce que réserve à ses fans le chanteur canadien, il y a de quoi l’attendre au tournant. Et au vu de son retour sur le devant de la scène avec le single “Blinding Lights” récemment en tête du Billboard Hot 100, cela semble relativement imminent.

The Weeknd

6LACK, TBA

Plus d’un an après la sortie du sublime East Atlanta Love Letter, le crooner géorgien a tout récemment annoncé qu’il serait de retour en 2020 avec un nouvel album. “New year new album” a simplement tweeté 6LACK, ce qui n’a pas manqué de susciter une excitation certaine du côté de ses fans. Désormais considéré par tous comme l’une des têtes de gondole du R&B nord-américain, le natif d’Atlanta devrait nous plonger une fois de plus dans l’atmosphère nocturne et moite de ses créations musicales, qu’on espère encore une fois envoûtantes à souhait.

Swae Lee, TBA

La moitié de Rae Sremmurd a prouvé qu’il avait les épaules pour assurer une carrière en solo. Le spécialiste des refrains devait néanmoins sortir ce long-format en 2019, bien qu’il n’en fut finalement rien. Sans doute a-t-il préféré prendre le temps de fignoler un projet qui doit lui permettre de s’affirmer comme l’un des artistes majeurs du rap américain de la nouvelle décennie. “Je ne veux pas que ce soit un projet qu’on oublie un mois après sa sortie” expliquait-il en novembre dernier pour teaser cet album en solitaire. Les attentes sont hautes, à la hauteur du talent de Swae Lee.

Baby Keem, TBA

Depuis la fin de l’année 2018 et la sortie de son projet The Sound of Bad Habit réalisé par Cardo, Baby Keem a grimpé doucement mais surement les échelons du rap américain. En 2019, il a fait mouche avec l’album Die For My Bitch, un projet qui a permis de nettement agrandir sa fan-base et de montrer la versatilité de son rap. Lors de sa récente interview pour Rap Radar, Drake expliquait que Die For My Bitch était avec So Much Fun son album favori en 2019. En clair, Baby Keem tient là un fan de choix. Désormais, il devrait sans doute enchainer en 2020 avec un nouveau projet qui pourrait bien renforcer son statut de gros espoir du rap américain.

J. Cole, The Fall Off

Il n’existe qu’une seule réponse, qu’une façon d’unifier le pays pour le guérir de ses blessures. Faites-vous entendre. Votez pour The Fall Off en 2020.” C’est par ces mots que J. Cole a annoncé la sortie de son nouveau long-format. The Fall Off sera probablement un projet à la saveur politique, son officialisation ayant parodié les codes de la campagne électorale américaine qui devrait débuter dans les semaines à venir. Pour rappel, le dernier morceau de son album KOD s’intitulait “1985 (Intro to ‘The Fall Off’)”. J. Cole avait prévu son coup depuis 2016, comme il l’a expliqué dans une interview accordée à Angie Martinez.

Lil Keed, Trapped On Cleveland 3

Adoubé par Young Thug qui l’a signé dans son label YSL Records, Lil Keed a fait fort en 2019 en sortant Long Live Mexico, un premier album qui a confirmé une chose : il a beau être fortement inspiré par Thugger musicalement, Lil Keed a le potentiel pour être un artiste important de sa génération. Et avec seulement un album à son compteur, celui qui n’a que 21 ans devrait encore beaucoup progresser dans les mois à venir. Une perspective d’avenir excitante qui justifie à elle seule sa présence.

SZA, TBA

Après avoir brillé dans le rap, TDE s’est peu à peu imposé dans le R&B dans la moitié des années 2010. Et cela est grandement dû au talent de SZA. En 2017, son premier album CTRL avait fait l’unanimité, à tel point de lui offrir plusieurs nominations aux Grammys. Désormais, l’heure est à la confirmation pour la jeune femme et il est certain que si elle fait aussi bien sur son deuxième album, elle s’affirmera aisément comme l’une des chanteuses les plus marquantes de sa génération.

Benny The Butcher, TBA

Du haut de ses 35 ans, Benny The Butcher n’a rien d’un petit jeune. Pourtant, c’est assez récemment que sa carrière dans le rap a pris un nouveau tournant. Il faut dire qu’en 2019, il a réalisé une année pratiquement parfaite : un EP très convaincant The Plugs I Met (qui contient une grosse collaboration avec Pusha T), un album commun avec Smoke DZA et un album avec son label Griselda. Fort de son étiquette de technicien du rap new-yorkais, celui qui se surnomme le boucher pourrait bien réaliser une grande année 2020 s’il avait la bonne idée de ressortir un album en solo.

Rihanna, TBA

La diva de la Barbade prend un malin plaisir à faire patienter ses fans. Très active dans l’industrie cosmétique et dans la mode, Rihanna demeure silencieuse sur le plan musical. Alors qu’un leak avait annoncé la sortie de son nouvel LP pour la fin 2019, il n’en a finalement rien été. La chanteuse devrait néanmoins faire son grand retour en 2020, alors que son dernier projet ANTI fêtera ses 4 ans à la fin du mois. À quoi peut-on s’attendre artistiquement pour le neuvième album de Riri ? Aujourd’hui, nul ne le sait. Il ne toutefois fait aucun doute que le retour de la chanteuse sera l’un des événements musicaux de l’année à venir.

Future & Drake, What a Time To Be Alive 2

En 2015, la superstar de Toronto et celle d’Atlanta faisaient sensation en sortant un projet commun très spontané et qui vieillit pourtant très bien : What a Time To Be Alive. Presque 5 ans plus tard, les deux artistes semblent sur le point de remettre ça avec un nouvel album commun. Lors de la première version, Drake était pleinement rentré dans l’univers de Future en posant sur des productions trap, le tout avec Metro Boomin aux manettes. Pour cette seconde version, il serait intéressant de voir l’inverse : un Future version crooner (à l’image de celui sur HNDRXX) qui viendrait chanter sa mélancolie sur les productions froides et ambiantes du R&B de Toronto. Sur le papier, ça fait mouche.

drake future

Kid Cudi, Entergalactic

Après avoir laissé entrevoir une belle renaissance artistique sur Kids See Ghosts aux côtés de son ancien mentor Kanye West, Kid Cudi est sur la voie de la rédemption. Débarrassé de ses addictions, le natif de Cleveland va dévoiler un album solo dans les prochains mois, un projet qui répond au nom de Entergalactic. Plus de trois ans après la sortie du mitigé Passion, Pain & Demon Slayin’, Kid Cudi sera attendu au tournant par son indéfectible fanbase. En effet, Mr Rager n’a malheureusement que trop rarement tutoyé les hauteurs des deux volets de Man on The Moon, parus il y a 10 ans déjà. Les promesses entrevues au cours des derniers mois ne laissent néanmoins présager que du bon pour ce septième projet solo.

Photo : Billboard

PARTYNEXTDOOR, TBA

Attendu de longue date maintenant, ce nouveau projet du chanteur d’OVO sortira dans le courant du mois de janvier, même si aucune date n’a pour l’instant été officialisée par le canadien. Teasé par le solide “LOYAL” en featuring avec Drake, cet album est le premier pour PARTYNEXTDOOR depuis la sortie de PartyNextDoor 3 en 2016, déjà. Toujours aussi habile pour pour chanter la luxure et l’amour, PND devrait venir illuminer un mois de janvier qui s’annonce pourtant bien maussade. 2020 pouvait difficilement mieux démarrer.

21 Savage & Metro Boomin, Savage Mode 2

Sur Savage Mode, le duo avait démontré une superbe alchimie, qui avait alors accouché de l’un des meilleurs projets communs entre un rappeur et un producteur dans les années 2010. Bonne nouvelle : la paire ne va pas s’arrêter là et a donc régulièrement teasé la suite de Savage Mode avec des photos en studio en 2019. Et lorsque l’on voit à quel point 21 Savage a progressé depuis leur première collaboration, il y a de quoi placer son attente très haut.

Pusha T, TBA

En 2018, Pusha T avait réalisé deux tours de force : gagner un beef contre Drake et sortir l’un des meilleurs albums de l’année. En 2019, il a enchainé les featurings réussis : Freddie Gibbs, Benny The Butcher, GoldLink, YBN Cordae ou encore IDK. En 2020, le président de G.O.O.D. Music devrait désormais enchainer avec un nouvel album, d’autant que la limite de 7 titres imposée par Kanye West sur Daytona avait empêché de nombreux titres de sortir, comme il l’avait régulièrement expliqué en interview. La moitié de Clipse ne manque donc pas de morceaux inédits dans son disque dur et pourrait bien en profiter pour faire de 2020 son année. Ça deviendrait presque une habitude.

Mac Miller, Circles

À l’inverse des projets sortis par les familles de rappeurs tragiquement disparus ces dernières années, Circles ne sera pas un énième projet posthume motivé par l’argent. Enregistré en même temps que Swimming, un projet qu’il devait venir compléter, ce nouvel album constitue déjà l’un des événements musicaux de ce début d’année. Les premiers échos des journalistes américains ayant eu la chance d’écouter le projet ne laisse présager que du bon pour cet ultime témoignage de la part d’un artiste qui aura durablement marqué une génération entière de fans.