La cause officielle de la mort de Juice WRLD a été révélée

6 semaines après son décès.

juice wrld rigtheous posthume

Tragiquement décédé le 8 décembre dernier à l’âge de 21 ans, Juice WRLD est bel et bien mort des suites d’une d’une overdose accidentelle d’opiacés, comme l’ont officialisé les résultats de son autopsie ces dernières heures. C’était le scénario privilégié par les autorités, il se confirme aujourd’hui. Après avoir réalisé l’autopsie, les services de médecine légale du comté de Cook ont notamment expliqué : « La cause de la mort est accidentelle (…) Jarad Higgins est mort des suites d’une intoxication à l’oxycodone et à la codéine. »

Pris de sévères convulsions à l’aéroport Midway de Chicago, Juice WRLD s’est vu administrer par un policier une dose de naloxone. Le jeune homme a ensuite partiellement repris connaissance avant de finalement perdre la vie à l’hôpital. Ce tragique accident, un de plus après ceux de Lil Peep, Fredo Santana ou encore Mac Miller confirment à quel point le rap américain est le symbole d’une société américaine très dépendante aux opiacés. Il ne reste désormais qu’à espérer que ces pertes humaines n’auront pas eu lieu pour rien et qu’elles généreront une véritable prise de conscience collective…

À lire sur le même thème : Juice WRLD, XXXTENTACION et Lil Peep, ou la génération sacrifiée du SoundCloud Rap.