PUMA et adidas révèlent être particulièrement impactés par le coronavirus

Un manque à gagner conséquent.

adidas puma coronavirus impact
Photo : Fashion Network

Il y a quelques semaines, on vous expliquait comment le coronavirus impacte l’industrie de la mode. Cela se confirme de plus en plus. Puma et adidas ont en effet révélés que la propagation du virus en Chine avait de fortes conséquences économiques pour eux, notamment à cause de la fermeture des boutiques et de la chute du nombre de touristes. Ces deux phénomènes éloignent peu à peu les deux marques de leurs objectifs financiers annuels, et les deux entités ont affirmé qu’à cause de ces deux raisons, une décroissance temporaire était à prévoir, comme l’explique Business of Fashion.

Depuis le 25 janvier dernier, l’activité d’adidas a d’ailleurs chuté de 85% en Chine, ce qui est considérable, d’autant quand on sait que les deux marques font un tiers de leur chiffre d’affaires dans ce pays. Le coronavirus impacte également les chiffres dans les pays voisins, même si ces derniers ne sont pas aussi importants que sur le marché chinois. Malgré ça, PUMA a affirmé que les objectifs de 2020 étaient encore réalisables, bien que pour cela, ils espèrent un retour à la normale de la situation à court terme. Pour le moment, 50% de leurs boutiques chinoises sont encore fermées à cause du coronavirus.

Il était évident que l’industrie de la mode allait souffrir de cette crise sanitaire, les chiffres d’adidas et puma viennent désormais le confirmer pleinement.

À lire aussi : Avec la gamme “Sketch”, Nike chamboule le swoosh de sa Air Force 1 et sa Blazer