Comment le coronavirus pourrait impacter les Jeux Olympiques 2020

Un membre du Comité Olympique a expliqué les enjeux.

coronavirus jeux olympiques 2020

En deux mois, le coronavirus a non seulement infecté plus de 80 000 personnes à travers le monde et fait 2700 morts, dont la majorité en Chine, mais il s’est aussi propagé dans le monde entier, notamment en Corée du Sud, au Moyen-Orient ou encore en Europe. Et forcément, cette pandémie a impacté des évènements sportifs, à l’image notamment de la Serie A en Italie, dont plusieurs matchs vont être joués à huit clos. Désormais, ce sont les Jeux Olympiques 2020 qui seraient aussi potentiellement menacés, alors qu’ils se tiendront au Japon, un pays où le virus a pour l’instant fait 4 morts.

À ce sujet, Dick Pound, un ancien champion de natation, qui fait partie du Comité Olympique depuis 1978, a évoqué comment le virus pourrait impacter l’évènement sportif de l’année lors d’une interview accordée à The Associated Press.

Sur les risques d’annulation, il a surtout rappelé que l’événement aurait bien lieu en l’état : “Sur ce que l’on sait tous jusqu’ici, ça aura bien lieu. Toutes les indications à ce moment montrent que ça va se dérouler comme prévu. Avant d’enchainer sur l’impossibilité d’un report de l’évènement : “Vous ne repoussez simplement pas quelque chose de la taille des Jeux Olympiques. Il y a tellement de partis impliqués, tellement de pays et différentes saisons, compétions et calendrier de diffusion. On ne peut tout simplement pas dire : ‘On le fera en octobre’.

En clair, d’après Dick Pound, l’évènement aura bien lieu aux dates prévues en l’état actuel des choses. Et dans le cas où le risque sanitaire deviendrait trop grand, les Jeux Olympiques seraient alors tout simplement annulés et non simplement repoussé, tant l’évènement est impossible à mettre en place dans la précipitation : “Si ça n’a pas lieu, il faudra sans doute faire face à une annulation” précise-t-il. Les prochaines semaines devraient donc être décisives dans le maintien ou non des Jeux Olympiques de Tokyo.

À lire aussi : Comment le coronavirus impacte l’industrie de la mode.