Comment le rap français est impacté par le coronavirus

Plusieurs tournées ont déjà été repoussées.

coronavirus

Depuis l’annonce du deuxième stade de l’épidémie du coronavirus en France, des nouvelles mesures plus strictes ont été annoncées pour freiner sa propagation. Et bien évidemment, ça change beaucoup de choses. Le monde du spectacle est un secteur particulièrement impacté. En effet, dans le football notamment, les premiers huit-clos sont annoncés en France.

C’est également le cas pour le rap, et pour la musique en générale. La consigne du gouvernement est claire : tous les rassemblements en intérieur de plus de 5000 personnes se doivent d’être reportés. Par conséquent, certaines tournées des têtes d’affiche du rap français ont été repoussées, et d’autres annonces devraient suivre celle-ci. C’est par exemple le cas de GIMS, dont le “Décennie Tour” (prévu dans quelques semaines), a été reporté au début de l’été. C’est le cas de Ninho également, qui a annoncé en ce début d’après-midi le report de deux dates, à Lille et à Paris, pour le mois de septembre.

Et ces derniers ne sont pas des cas isolés, car si l’épidémie persiste, bon nombre d’autres noms devraient les rejoindre. Attendons-nous donc à d’autres annonces de ce type dans les prochains jours. Et quand on sait l’énorme impact financier des tournées pour les artistes, nul doute sur le fait que cette situation n’arrange vraiment personne.

À lire aussi : Comment le coronavirus impacte l’industrie de la mode.