Pourquoi la qualité visuelle des programmes Netflix va baisser dans les prochaines semaines

C'est pour la bonne cause.

The Irishman Netflix

Période de confinement oblige, le trafic internet n’en finit plus d’exploser. Entre les visioconférences, le streaming vidéo ou le gaming online, c’est tout un pays qui se retrouve à utiliser internet de manière intensive. Les bande-passantes étant fortement utilisées dans de nombreux pays européens, l’Union Européenne a décidé de prendre des mesures pour éviter une saturation des réseaux. Hier, le commmisaire européen chargé du digital Thierry Breton demandait en effet publiquement à Netflix de prendre des mesures fortes, afin d’éviter une paralysie du net dans les pays actuellement confinés. Force est de constater que son appel a été entendu.

Bruxelles a ainsi demandé à au géant du streaming d’abaisser la qualité visuelle de ses contenus, afin de ne pas surcharger les réseaux. Cette demande, Netflix y a répondu par l’affirmative ce jeudi, en réduisant son débit de 25% dans toute l’Europe. “Suite aux discussions entre Thierry Breton et notre directeur général Reed Hastings, et étant donné les défis inédits inhérents à la pandémie de coronavirus, Netflix a pris la décision de réduire son débit sur l’ensemble de ses flux en Europe pour une durée de 30 jours. Selon nos estimations, cela représente une diminution d’environ 25 % du trafic, tout en maintenant un service de qualité pour nos abonnés” explique la plateforme dans un communiqué de presse.

En clair, la plateforme utilisera désormais plus souvent une définition d’image standard au détriment de la définition HD, afin de réduire son utilisation de bande-passante. Néanmoins, le système de streaming adaptatif développé par Netflix permettra de “contrer” cette restriction, en proposant une qualité d’image plus que correcte aux abonnés de la plateforme. Cette décision commune entre l’Union Européenne et Netflix parait en tout cas très logique, lorsque l’on sait que les streams issus de la plateforme représentent 13% du trafic internet mondial. Les temps de crise exigent des sacrifices, même pour les géants du net.

À lire aussi : Le Festival de Cannes est reporté suite à la pandémie de Covid-19.