Pour la première fois, Young Thug se confie sur la période où il a frôlé la mort

"On m'a dit que j'étais supposé mourir."

young thug mort

À l’occasion d’un live stream intitulé Offset and Friends, créé dans le but de lever des fonds pour une association caritative d’Atlanta, le membre de Migos a invité des artistes à interpréter des morceaux en direct. Ambassadeur important d’ATL, Young Thug faisait logiquement partie des artistes présents. Il a par ailleurs profité de sa performance pour faire une confidence qui a de quoi choquer : il est passé tout proche de la mort.

En effet, le rappeur d’Atlanta a expliqué : “J’étais resté au lit avant de demander à appeler une ambulance parce que je ne pouvais pas bouger mon corps. Ensuite, quand l’ambulance est arrivée, je ne pouvais pas sortir du lit. Ils ont du me sortir de là. J’ai ressenti mon corps entier complètement paralysé et je ne pouvais pas bouger. Je suis allé à l’hôpital et j’ai découvert que j’avais un syndrome hépato-rénal (défaillance des reins et du foie ndlr). Et j’en suis pratiquement mort. J’étais à l’hôpital pendant 17 jours. Je suis ensuite allé dans un autre hôpital et on m’a dit que j’étais supposé mourir.” Il a conclu cette déclaration par une interprétation de son morceau “Killed Before”, extrait de la mixtape Super Slimey avec Future, qui prend ici tout son sens.

Ce grave problème de santé qu’il a rencontré peut en tout cas largement s’expliquer par les excès de consommation de lean dont Young Thug a souffert par le passé. Pour preuve, Thugger a bouclé sa performance en affirmant : “Il n’y a rien de bon à prendre de la drogue. N’en prenez pas.” Le principal intéressé semble donc avoir retenu la leçon. Il a en tout cas eu la chance de ne pas en payer le prix fort, comme de trop nombreux jeunes rappeurs l’ont fait ces dernières années…

Le récit de Young Thug sur cette “expérience de mort imminente” est à retrouver ci-dessus.

À lire aussi : Les 3 albums qui sortent aujourd’hui à ne pas rater.