Spike Lee dévoile un magnifique court-métrage sur New York au temps du coronavirus

Un hommage à sa ville et à ses habitants.

“Une lettre d’amour.” C’est par ces mots que Spike Lee a décrit son dernier projet en date. Le célèbre réalisateur new-yorkais vient en effet de dévoiler un court-métrage d’un peu plus de trois minutes, en forme d’hommage à sa ville et à ses habitants. Au son du mythique “Theme from New York” de Frank Sinatra, Spike Lee a immortalisé les rues désertes de la grosse pomme à l’heure du coronavirus. Ce très beau film s’ouvre sur une vision d’un Coney Island fantômatique, avant de nous emmener aux quatre coins de la ville, du Brooklyn Bridge à Wall Street, en passant par Ground Zero, Times Square ou le Yankee Stadium. Le réalisateur filme ici sa ville avec une très grande tendresse, avec la seule aide d’une caméra Super 8.

Après nous avoir montré la ville sous un jour nouveau, ce court-métrage intitulé “New York, New York” se conclue sur des images du personnel soignant et des habitants de la ville, unis dans leur résilience et leur souhait d’en finir avec cette épidémie dévastatrice. Cette oeuvre mélancolique a été diffusée en avant-première sur CNN, l’occasion pour Spike Lee de revenir sur sa conception : “Pour être honnête, j’essaie vraiment de ne pas imposer aux gens ce qu’ils doivent ressentir… Il y a beaucoup de sentiments différents dans ce film. C’est doux-amer, c’est douloureux au début, le fait qu’il n’y ait personne dans les rues. Mais à la fin, c’est là qu’on voit les new-yorkais… Il n’y a aucun autre endroit dans le monde où je préfèrerai être qu’à New York. L’épicentre.” Une image valant mille mots, le court-métrage New York, New York est à découvrir dans son intégralité ci-dessous.

À lire aussi : Pourquoi The Last Dance est déjà l’une des séries les plus impactantes ces dernières années.