Grâce à Marcus Rashford, le gouvernement anglais va prolonger son aide aux familles défavorisées

Des repas seront distribués aux enfants.

marcus rashford

Sous l’impulsion d’une campagne médiatique menée par le footballeur anglais Marcus Rashford, Boris Johnson, le premier ministre britannique, a fini par revenir sur sa décision de mettre fin aux repas gratuits pour les enfants défavorisés cet été. Face à la crise sanitaire actuelle et aux conséquences économiques engendrées, de nombreuses familles sont en grande difficulté pour dignement nourrir leurs enfants en Grande-Bretagne et partout dans le monde. Ce soutien du gouvernement était donc vital et le sera désormais jusqu’à la fin de l’été, en grande partie grâce au lobbying de Marcus Rashford qui a célébré cette décision en appelant à l’unité : “Je ne sais même pas quoi dire. Ouvrez les yeux sur ce que l’on peut faire ensemble. C’est ÇA l’Angleterre en 2020.”

Estimé à 133 millions d’euros, ce dispositif va permettre de nourrir des milliers d’enfants alors que le pays va continuer de se relever progressivement du ralentissement économique lié au Covid-19. Désireux de venir en aide aux plus défavorisés, Marcus Rashford avait expliqué : “Je sais ce que c’est que d’avoir faim.” Il peut donc se réjouir de voir que son abnégation a payé. S’il a beau être performant sur le terrain, c’est bien en dehors que l’attaquant de Manchester United vient de réaliser la plus belle action de sa carrière.

À lire aussi : La réouverture des cinémas permettra de (re)voir de nombreux classiques en salles