Booba lance son nouveau label “Piraterie Music”

Prochaine étape, son dixième album solo ?

booba piraterie music label
Photo : GQ

En pleine nuit sur son compte Instagram, Booba a dévoilé le teaser de sa nouvelle structure musicale, le label “Piraterie Music”. Après avoir fondé Tallac Records en 2004 puis ses filiales 92i Records (son label de développement rap) en 2015 et 7 Corp (son label de développement pop) en 2018, le rappeur français domicilié à Miami se lance donc dans un nouveau projet d’envergure. Pour l’instant, il n’y évidemment que très peu d’informations sur ce label et il n’y a visiblement pas encore d’artistes qui y sont signés. Toutefois, via le registre des sociétés, on sait simplement que l’entreprise “La Piraterie Music” existe depuis le 16 juin 2020 et que son président est Ibrahima Wade, l’ancien athlète français spécialiste du 400 mètres. À noter enfin que l’intitulé de l’activité de l’entreprise est le suivant : “La production et l’édition d’oeuvres musicales, la réalisation et la production de spectacles artistiques, musicaux et de concerts.

https://www.instagram.com/p/CGgU84sH9jd/

Ce n’est pas un secret, Booba devrait plus ou moins prochainement sortir un nouvel album, qu’il ne se prive pas de teaser ces derniers mois. Va-t-il alors sortir ce nouveau projet via Piraterie Music ou simplement, à l’image de Green Montana sur le 92i, y signer des jeunes talents du monde de la musique ? Il est encore trop tôt pour le dire, mais les deux options sont évidemment envisageables. Réponse prochainement.

Pour ne rien rater de l’actualité de Piraterie Music, suivez-les sur leur compte Instagram.

À lire aussi : Six jeunes artistes qui prouvent que le tremplin RADAR est à l’avant-garde du rap français