GAP envisagerait de fermer la totalité de ses magasins en Europe

L'entreprise a été déficitaire de 62 millions d’euros au deuxième trimestre

GAP fermeture magasins France
Photo : AFP/Justin Sullivan

Alors qu’elle avait déjà été contrainte de fermer des boutiques en France depuis quelques années, l’enseigne GAP s’est retrouvée fortement impactée par la crise sanitaire actuelle. Présent également en Italie, en Irlande et au Royaume-Uni, le retailer pourrait tout simplement fermer la totalité de ses magasins européens dans un avenir proche.

D’ici juin 2021, les 21 boutiques françaises ainsi que les 100 autres sur le Vieux Continent mettront la clé sous la porte. C’est en tout cas ce que le groupe a annoncé à ses salariés, selon Le Monde. La marque travaille donc sur d’autres moyens de distribution, comme notamment la vente franchisée, même si les salariés se disent “pessimistes” quant à cette stratégie. GAP souhaitait économiser 90 millions de dollars par an en début d’année, mais a finalement été déficitaire de 62 millions d’euros au deuxième trimestre, plaçant l’entreprise dans une situation d’urgence et la forçant à intervenir rapidement. L’enseigne GAP, lancée en 1969 à San Francisco, s’est vue être distancée peu à peu ces dernières années par ses concurrents, la plongeant donc désormais dans une crise économique sans précédent.

Si l’officialisation de sa collaboration évènement avec Kanye West était apparue comme une bouffée d’air frais bien nécessaire, l’impact de l’annonce n’était évidemment pas suffisant pour sortir l’entreprise de la crise. D’autant qu’aucun produit du duo n’ont été commercialisé pour le moment.

À lire aussi : Le Royaume-Uni risque de subir une pénurie de sneakers et de pièces streetwear