Supreme va être vendu d’ici la fin de l’année 2020

"Ce partenariat permettra de maintenir notre culture unique et notre indépendance, tout en nous permettant de grandir."

supreme vente fr corp
Photo : @emileftimov

La nouvelle vient de tomber, Supreme va être acquis d’ici la fin de l’année par VF Corp, un conglomérat américain de distribution spécialisée dans le textile et possédant déjà The North Face, Vans, Timberland, Dickies ou encore Eastpack. Selon les premières informations, VF Corp aurait déboursé 2,1 milliards pour s’offrir la marque new-yorkaise. Dans le cadre de l’annonce de cette acquisition, James Jebbia, fondateur emblématique de Supreme, a expliqué : “Nous sommes fiers de rejoindre VF, une entreprise de classe mondiale qui est la demeure de grandes marques avec qui l’on travaille depuis plusieurs années. (…) Ce partenariat permettra de maintenir notre culture unique et notre indépendance, tout en nous permettant de grandir.

VF Corp va ainsi étendre sa clientèle et son champ d’influence sur le monde du prêt-à-porter, tandis que Supreme va changer de dimension sur le plan structurel, grâce aux ressources de son nouveau propriétaire. Une étape supplémentaire vers la démocratisation de la marque fondée par James Jebbia, qui suit ce chemin depuis l’annonce de sa collaboration avec Louis Vuitton en 2017. C’est également cette année-là que le groupe Carlyle avait acquis 50% des actions de Supreme moyennant 500 millions de dollars. Des parts qui seront donc la possession de VF Corp dans les semaines à venir. Une nouvelle étape majeure dans l’histoire du label new-yorkais qui impose de se poser la question suivante : est-ce définitivement la fin de la marque telle qu’on l’a connaissait ? L’avenir nous le dira…

À lire aussi : Pour le confinement, le Collège de France met en ligne plus de 10 000 cours gratuits