Vaccination obligatoire, tests négatifs… Les solutions envisagées pour la reprise des concerts et des festivals

L'industrie de la musique live prépare les mois à venir.

concerts festival covid-19 vaccin protocole

En juin dernier, nous menions une vaste enquête pour tenter d’imaginer l’avenir des concerts et des festivals en France. Une deuxième vague et un reconfinement plus tard, l’avenir de la musique live ne semble guère plus réjouissant. Ce début novembre pourrait néanmoins marquer un tournant décisif dans la lutte contre la Covid-19, Pfizer ayant tout juste annoncé des avancées spectaculaires dans la recherche d’un vaccin. Associé à la firme allemande BioNTech, le géant pharmaceutique se dit prêt à produire 50 millions de doses d’ici à la fin de l’année et 1,3 milliards en 2021. Un vent d’optimisme a évidemment soufflé sur les bourses mondiales, mais aussi sur les industries violemment frappées par la crise du Covid-19. Pour le secteur de la musique live, l’heure est donc aux préparatifs de la reprise.

Ticketmaster, géant mondial de la vente de billets de concerts, spectacles et événements sportifs, aurait déjà établi un protocole sanitaire strict. Selon les informations révélées par Billboard, la société américaine associée à Live Nation (ndlr : plus gros organisateur de concerts au monde) ambitionnerait de rendre obligatoire la vaccination et/ou la présentation d’un récent test Covid-19 négatif pour assister à ses futurs événements. En clair, si une personne n’est pas vaccinée ou n’a pas réalisé de test PCR dans les 72 heures précédant un concert ou un match, elle ne sera tout simplement pas autorisée à s’y rendre. Pour mettre en place ce système, Ticketmaster va s’associer à des sociétés d’informations médicales privées et à des centres de vaccination. Après avoir acheté son billet en ligne, l’utilisateur serait ainsi amené à apporter une preuve légale de sa vaccination ou les résultats négatifs d’un test Covid-19 datant de moins de 3 jours.

Si cette solution pourrait être massivement appliquée aux États-Unis pour favoriser la reprise des événements avec public, elle est impossible à appliquer avec la législation française. Le plan de Ticketmaster a néanmoins le mérite de réouvrir le débat sur les concerts du monde d’après, comme l’explique Marianne Herman, co-fondatrice de reBUILD20, une société qui vient en aide au secteur de l’événementiel : “Pour que le live puisse exister à nouveau, la technologie et la science vont jouer un rôle crucial afin d’établir des protocoles sanitaires stricts garantissant la sécurité des fans, des artistes et des professionnels. Intégrer des résultats de test et une preuve de vaccination au processus de vente de billets est une façon très intéressante d’imaginer le renouveau de ce secteur.” L’heure est en tout cas plus que jamais à la réflexion.

À lire aussi : Sony révèle pourquoi certains jeux de PS5 coûteront plus cher que d’autres.