Giorgio Armani : “La mode ne peut pas survivre exclusivement dans le virtuel”

Le créateur italien présentera son défilé homme le 21 juin à Milan.

giorgio armani défilé mode virtuel

La crise du Covid-19 a eu un impact sur de nombreux secteurs d’activité. Le milieu de la mode n’a pas été épargné. Voilà maintenant plus d’un an que les défilés physiques n’ont pas lieu avec du public. L’avènement des défilés virtuels a permis de maintenir la visibilité des collections de haute-couture, mais cette forme de défilé est loin de convenir à de nombreux créateurs. C’est le cas de Giorgio Armani, qui a annoncé qu’il fera de nouveau défiler ses mannequins sur de vrais podiums.

La situation sanitaire s’améliorant notamment grâce à la vaccination, les créateurs peuvent de nouveau penser concrètement à présenter des collections devant un vrai public. Dans un mail adressé au magazine Vogue, Giorgio Armani a souhaité adresser un message d’espoir aux fans de mode. « J’ai été le premier à arrêter mes défilés, maintenant le temps est venu de revenir aux événements en direct dans ma ville, Milan, qui a toujours été une capitale incontestée de la mode » a-t-il affirmé.

Le défilé homme d’Armani qui aura lieu à Milan le 21 juin à son siège historique Via Borgonuovo 21 : « J’estime qu’il est de mon devoir de m’engager activement pour que Milan reste vivante en tant que capitale de la mode. À cet égard, le choix du lieu de mon défilé est hautement symbolique : la collection masculine Giorgio Armani se déroulera en effet pour la première fois dans la cour de la via Borgonuovo 21, lieu qui a historiquement accueilli mes défilés de mode ». Sa collection Armani Privé sera elle présentée lors de la Paris Couture Week le 6 juillet à l’ambasse d’Italie.

Armani a également fait part de sa volonté de redonner vie aux défilés : « Au cours de ces derniers mois, je me suis rendu compte que la mode ne peut pas survivre longtemps sous une forme exclusivement virtuelle. Je pense qu’il y aura un retour aux défilés physiques, transformés en expériences numériques pour le public mondial. J’imagine des événements plus intimes mais passionnants, et en général une grande liberté d’expression, et c’est quelque chose de très positif. Je crois que le “moins mais mieux” est la voie à suivre, dans tous les domaines, et pas seulement en signe de respect pour la planète ». Les défilés sont des évènements où règne une atmosphère spécifique qu’aucuns défilés virtuels ne pourront remplacer. Il ne s’agit pas de simple présentation de créations devant un public mais d’évènements spectaculaires. Des évènements que les médias et que les consommateurs ont hâte de retrouver.

À lire aussi : A$AP Rocky annonce une imminente collaboration sneakers avec Vans