Pourquoi le modèle “Mambacita” crée la polémique entre Vanessa Bryant et Nike

La veuve de Kobe Bryant s'en est prise à la marque au swoosh.

vanessa bryant nike guerre sneakers mambacita

Kobe Bryant avait renouvelé son contrat avec Nike pour 5 ans en 2016. À son expiration en avril dernier, Vanessa Bryant ne l’avait pas prolongé. L’ancien joueur des Lakers avait de son vivant l’intention de ne pas continuer l’aventure avec Nike puisqu’il souhaitait lancer sa propre marque de sneakers “Mamba”. Malgré la fin officielle de ce partenariat, une nouvelle paire, La Kobe 6 Protro “Mambacita” a été donnée à des joueurs sans l’autorisation de la famille Bryant. Vanessa a alors a pris la parole sur son compte Instagram pour exprimer son mécontentement face aux pratiques de la marque.

Vanessa Bryant a expliqué que cette paire a été pensée en hommage à sa fille Gianna, décédée dans l’accident d’hélicoptère qui a également coûté la vie à Kobe. Également, elle précise que les chaussures n’étaient pas destinées à être vendues. Tous les bénéfices de la paire devaient revenir à la Fondation sportive Mamba & Mambacita. Finalement, Vanessa Bryant a décidé de ne pas mettre en vente les sneakers, le contrat avec Nike étant arrivé à expiration.

Vanessa Bryant s’est indigné du fait que certains aient reçu des paires alors qu’elle-même n’en avait pas : “Nike n’a envoyé aucune de ces paires à moi et à mes filles. Je ne sais pas comment quelqu’un d’autre a pu mettre la main sur des chaussures que j’ai conçues en l’honneur de ma fille Gigi et que nous n’avons pas“.

Pour l’instant, Nike n’a donné aucune explication concernant cette malheureuse affaire.

À lire aussi : Les 7 projets qui sortent aujourd’hui à ne pas rater