Les artistes américains ne pourront bientôt plus gonfler leurs ventes avec le merchandising

La fin d'une époque.

Travis Scott DJ Khaled

Plus que n’importe quel autre acteur de l’industrie musicale, les organismes de certifications sont forcés d’évoluer avec les tendances de leur époque. Depuis une plusieurs mois, un procédé adopté par plusieurs grands noms de la musique actuelle faussent en effet les charts. Cette pratique, c’est le bundling, une offre groupée en français dans le texte. Ce procédé marketing consiste à associer une copie digitale de son projet à un produit issu de son merchandising. Pour faire simple, un achat de t-shirt entraîne immédiatement une vente d’album. Une version digitale de l’album est souvent offerte avec le produit en question, ce qui permet d’augmenter considérablement les chiffres de ventes. En effet, un fan achetant le merch d’un projet aura sans aucun doute déjà streamé ou acheté le dit projet.

À partir du 3 janvier 2020, ce ne sera toutefois plus aussi simple de booster ces résultats dans les charts américains. Un bundle merch+ album devra désormais coûter au minimum $3,49 de plus que ce qu’aurait coûté le produit tout seul. Cette somme correspond au prix de vente minimum que doit respecter un album pour être comptabilisé dans les charts du Billbaord. Outre cette mesure, les bundles merch+album devront obligatoirement être vendus depuis la plateforme de e-commerce de l’artiste et non plus par des tiers.

Ces dernières années, plusieurs artistes ont abusé de ces techniques commerciales afin de gonfler leurs scores de vente. Tyler, The Creator avait par exemple boosté ses ventes grâce à ses nombreuses pièces de merch avec lesquelles IGOR était offert. De son côté, DJ Khaled avait noué un fructueux partenariat avec une marque de boisson énergisante, qui lui garantissant une vente d’album par pack de 6 cannettes vendu. Enfin, l’achat d’ASTROWORLD de Travis Scott garantissait un accès prioritaire aux listes d’attente pour les futurs concerts de La Flame. Cette époque est désormais révolue. À moins que les artistes ne trouvent une nouvelle faille dans le système ?

À lire aussi : The Weeknd fait son retour avec le puissant single “Heartless” produit par Metro Boomin.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed