Tyler, The Creator triomphe, Nipsey Hussle honoré : retour sur les Grammy Awards 2020

Une soirée forte en émotion.

grammy awards 2020

Hier soir avait lieu à Los Angeles la 62ème édition des Grammy Awards. Récompensant les artistes ayant marqué l’année, la soirée a cependant débuté sous le choc, et sous l’émotion d’un puissant hommage d’Alicia Keys pour Kobe Bryant, légendaire joueur des Lakers, tragiquement décédé le jour même dans un accident d’hélicoptère : “Los Angeles, l’Amérique a perdu un héros […] Nous sommes ici, le cœur brisé, dans la maison que Kobe Bryant a bâti

Côté récompense, c’est Billie Eilish qui réalise un tour de force. À tout juste 18 ans, la Californienne rentre dans l’histoire en remportant les quatre catégories majeures de la cérémonie. Enregistrement, album, révélation et chanson de l’année, la jeune femme vient récompenser son incroyable année 2019 en s’offrant ce grand chelem. Basé sur un univers sombre et inspiré de l’esthétique punk, son album When We Fall Asleep, Where Do We Go ? aura marqué l’année et permis à la jeune artiste de vaincre des concurrents de taille, dont Ariana Grande et Lil Nas X.

La catégorie rap a été marquée par la victoire de Tyler, The Creator dans la catégorie de l’album de l’année grâce à Igor. Plusieurs fois nominé mais jamais vainqueur, l’artiste californien a pu enfin rajouter cette glorieuse ligne à son palmarès, lui qui en 2010 tweetait qu’il allait un jour remporter un Grammy. Et comme si cela ne suffisait pas, il s’est aussi distingué par une performance live remarquable :

Enfin, ce sont les différents hommages à Nipsey Hussle et sa victoire posthume grâce au morceau Racks in the Middle en collaboration avec Roddy Ricch, élu meilleure performance rap, qui se sont chargés de rajouter de l’émotion à une soirée qui n’en manquait pourtant pas. Une juste récompense pour l’ensemble de la carrière du rappeur de Los Angeles.

A lire aussi : Le monde du rap rend hommage à Kobe Bryant