Le mystère autour de l’œuvre emblématique “Le Cri” a enfin été résolu

Un mystère qui flottait depuis le début du 20ème siècle.

le cri tableau art message

« Ne peut avoir été peint que par un fou ». Ces mots ajoutés au crayon à l’iconique tableau “Le Cri” du peintre norvégien Edvard Munch constituaient l’un des plus gros mystères de l’Histoire de l’art. Le Musée National de Norvège vient d’apporter la preuve que cette phrase énigmatique aurait été écrite par nul autre que l’artiste lui-même.

En effet, de nombreuses rumeurs circulaient pendant plusieurs décennies sur l’auteur de ces mots inscrits dans le coin haut gauche de la toile. La théorie la plus connue était que cette œuvre aurait été vandalisée par un spectateur scandalisé par la peinture angoissante. Lundi 22 février, le Musée national de Norvège a mis fin à plus d’un siècle de mystère.

Grâce à quatre examens par thermographie infrarouge effectués par le musée à partir des journaux intimes du peintre, la curatrice Mai Britt Guleng affirme que « l’inscription est sans aucun doute de Munch » dans un communiqué diffusé lundi par le Musée national de Norvège. « Il a été examiné très attentivement, lettre par lettre, mot par mot, et il est identique dans tous les sens à l’écriture de Munch », a-t-elle ajouté.

À lire aussi : Lacoste dévoile “Loop”, son polo unisexe et écologique