Craig Green et 4 sneakers cloutées inaugurent le nouveau programme créatif de Valentino

Elles sont déjà disponibles.

craig green valentino sneakers

MOODBOARD !, comme dirait Loic Prigent. Des cactus, des boussoles, des grips d’escalade pour la version vert militaire. Des haltères, des dés, des crayons gris pour celle arborant un coloris noir. Chacune des 4 itérations, puisqu’on retrouve encore un modèle gris foncé et un autre couleur ivoire, possède sa petite histoire, son cahier d’inspirations. Ce cahier d’inspirations, on le retrouve sur Instagram en vidéo, pour les plus visuels d’entre vous, mais aussi dans une alternative audio longue de 38 minutes et 24 secondes sur YouTube, dans laquelle Craig Green et Pierpaolo Piccioli discutent de manière non exhaustive du processus créatif lié à la conception de ces 4 sneakers évènements, qui marquent le début d’un nouveau programme lancé par la Maison Valentino. Avec Valentino Garavani Rockstud X, la marque de luxe italienne célèbre avec créativité le dixième anniversaire des emblématiques accessoires Rockstud.

Maître collaborateur et habitué des gammes “laboratoires”, c’est le porte-drapeau d’une mode britannique humble, Craig Green, que Valentino a sélectionné pour démarrer son projet spécial. Coqueluche de Moncler et de son programme Genius, bientôt éternel partenaire de adidas Originals, la star de la veste d’ouvrier et de l’uniforme s’attaque désormais à un icône de la mode italienne. Initialement plus proche du sportswear et du vêtement outdoor que de l’héritage textile de l’Europe du sud, c’est sur une toute nouvelle typologie de produits que Craig Green fait parler son art, ses couleurs si reconnaissables, ainsi que sa passion pour les déclinaisons architecturales et le développement d’une esthétique limpide et sobre.

Une aubaine pour le directeur créatif de Valentino Pierpaolo Piccioli et son équipe, qui s’offrent pour l’occasion la participation de l’un des designers les plus récompensés de sa génération. Un échange culturel qui dès son premier épisode replace le clou rock là où il doit se trouver en 2021. Le “Rockstud” s’empare avec conviction de la semelle extérieure d’un modèle rond des plus accueillants, dans une vague néo-punk alimentée ces dernières saisons par des Demna Gvasalia, Raf Simons et autres Riccardo Tisci, de même que par des marques plus grand public du milieu footwear qui ont suivi la cadence (on pense notamment à Dr. Martens). Timing judicieux pour Valentino, qui va même jusqu’à contourner son utilisation habituelle du clou pour le transposer dans cette structure complète d’outsole industrielle qui n’est pas sans rappeler la remarquable adidas Polta AKH signée… Craig Green.

Avec ce projet anniversaire et cette première collaboration pertinente, la Maison Valentino affirme sa volonté de préparer les enjeux de son temps et des temps à venir. En explorant de nouveaux paysages, en accord avec de nouveaux codes qui façonnent notre époque et ce, aussi bien dans le microcosme mode que plus largement dans nos sociétés modernes occidentales, la marque italienne a fait un grand pas vers une proposition plus créative, plus ouverte, que l’on se réjouit de voir se développer dans les prochains mois. La suite du programme n’est pas encore connue, mais cette première série de sneakers, d’ores et déjà disponible en ligne, augure dans tous les cas un casting alléchant et de nouvelles sorties très intéressantes estampillées Valentino Garavani Rockstud X. Fin du moodboard.

À lire aussi :