1664, HEAT et 2cool4school, carte blanche à l’upcycling

Léonie est tranquillement installée sur la terrasse de HEAT, au sud de la presqu’île de Lyon. Depuis le début de l’après-midi, la fondatrice de 2cool4school s’affaire à la machine à coudre. Invitée par 1664 à l’occasion du Week-end en Mieux au HEAT, elle réalise en direct des pièces upcyclées, et donc, complètement personnalisées. Cette passion pour la création textile, Léonie l’a transformée en métier dès 2019, en lançant son propre label d’upcycling.

1664, HEAT et 2cool4school, carte blanche à l’upcycling

Léonie est tranquillement installée sur la terrasse de HEAT, au sud de la presqu’île de Lyon. Depuis le début de l’après-midi, la fondatrice de 2cool4school s’affaire à la machine à coudre. Invitée par 1664 à l’occasion du Week-end du Mieux au HEAT, elle réalise en direct des pièces upcyclées, et donc, complètement personnalisées. Cette passion pour la création textile, Léonie l’a transformée en métier dès 2019, en lançant son propre label d’upcycling.
Depuis plusieurs années, elle pense, dessine et fabrique à la main des items uniques, en retravaillant des vêtements usés et délaissés. Ce samedi, elle était présente à HEAT, pour présenter une collection capsule destinée aux employés du food-hall, qu’elle a confectionné à partir de pièces usées, sourcées par ses soins. “Ce projet avec 1664 était un beau défi. J’ai dû concevoir 25 pièces uniques pour le staff de HEAT en un temps limité. J’ai fabriqué ces différentes pièces en mélangeant des articles trouvés au Secours Populaire avec du vieux merchandising 1664.” explique Léonie pendant qu’elle coud un denim. Ce tissu, incontournable, se place comme la clé de voûte de cette collection éco-responsable. C’est d’ailleurs pour souligner ses racines hexagonales que le brasseur a choisi cette matière pour habiller ses collections de merch, le denim étant originaire de la ville de Nîmes, dont il tire son nom. 
Toujours aussi concentrée, Léonie revient sur la genèse de cette capsule : “L’idée c’était de pouvoir créer une mini collection très actuelle, c’est pour ça que j’ai choisi de partir sur du denim, ça a un côté intemporel.” Tous conçus dans cette matière, les différents bobs, hauts et pantalons de la collection 1664 x 2cool4school s’inscrivent parfaitement dans les tendances du moment et plaît au staff qui les revêt cet après-midi.
Lorsqu’on l’interroge sur cette association inattendue, entre une jeune créatrice et un brasseur historique, Léonie ne cache pas sa satisfaction : “Qu’une marque comme 1664 s’intéresse à une jeune créatrice comme moi, ça fait vraiment plaisir.” Dans tout ce qu’elle entreprend, Léonie essaie avant tout de faire mieux : “J’essaie d’avoir une conscience écologique, en consommant de manière raisonnée, en terme de vêtements comme pour la nourriture. Ma marque s’inscrit totalement dans cette démarche.” Jouant avec brio sur les textures et les couleurs, elle exprime pleinement sa créativité, tout en donnant une seconde vie à des pièces oubliées.
 

 

En s’associant à un talent de l’upcycling comme Léonie, la marque française confirme son engagement éco-responsable et l’importance qu’elle accorde à l’ancrage territorial. 1664 privilégie ainsi l’approvisionnement local en terme de matières premières, tout en brassant sa bière avec 20% de malt d’orge cultivé en agro-écologie. D’ici 2026, la marque espère même utiliser 100% de malt issu de cette filière. 
Photos : Juliette Valero pour Views