Pourquoi le deal entre le PSG et Jordan Brand est historique

Révélé par différents leaks avant d’être officialisé aujourd’hui : le PSG portera bien deux maillots estampillés Jordan Brand pour sa campagne de Ligue des Champions 2018/2019. Un deal qui s’annonce historique pour bien des raisons.

Une première dans l’histoire du football

Bien que l’on ne présente plus la marque du Jumpman tant elle fait les beaux jours du sportswear et du streetwear depuis les années 1980, elle n’avait pas encore véritablement pris d’assaut le monde du football. Cela semble changer. En 2016 déjà, Neymar était devenu à l’occasion des Jeux Olympiques de Rio le premier joueur à porter des chaussures Jordan sur un terrain de football dans le cadre de sa collaboration “NJR” avec la marque. Un premier rapprochement qui se confirme aujourd’hui comme étant une stratégie à la fois d’envergure et pensée sur le long-terme.

Supreme, Kaws, Off-White, Eminem, OVO… Les collaborations prestigieuses de Jordan ne manquent pas. Et pourtant, celle avec le Paris Saint-Germain pourrait bien être la plus importante de son histoire, tant elle est unique et singulière à ce jour. Jamais un club de football n’avait arboré un maillot floqué du logo de Michael Jordan, ce qui fait office d’une révolution pour les deux partis, d’autant plus lorsque cela concerne un club aussi important à l’échelle européenne que celui entrainé par Thomas Tuchel.

Ce partenariat permet non seulement à Jordan d’étendre son champ d’influence en Europe et surtout de s’affirmer comme un collaborateur de choix pour un club de football. Chose paraissant assez improbable quelques années en arrière. De plus, dans le cas où le PSG réussirait un parcours européen couvert de réussite, le deal n’en sera que plus fructueux tant des millions de téléspectateurs auront les yeux rivés sur cette tunique du club parisien. Si l’effet de nouveauté et cette collaboration prestigieuse promettent un gain financier conséquent, l’image du club comme de la marque pourraient en sortir grandement vainqueurs.

1
2
8
9

Jordan Brand et le PSG affirment une ambition d’expansion

Longtemps cantonné aux sports américains et tout particulièrement au basketball, Jordan montre une envie de se developper dans le sport le plus suivi à travers le monde. Dans le cas où la marque de l’ancien numéro 23 des Bulls réussirait son implantation dans le football, elle s’assurerait de glaner des parts de marché à ses concurrents en Europe, et notamment à adidas qui est l’un des poids lourds du domaine.

Quoi de mieux pour mener cette mission à bien que de s’associer à un club comptant des millions de fans en Europe, une visibilité énorme, une image de marque en constant progrès et surtout, des lettres de noblesses qui restent encore à écrire à notre époque, de la même façon que Jordan dans le monde du football. Dès lors, cette union apparaît comme un mariage très sensé sur le papier.

5
10

Si pour Jordan Brand, l’ambition est de s’ancrer dans le sport européen, pour le Paris Saint-Germain il est d’avantage question de s’imposer à l’international, à l’image du Real Madrid et du FC Barcelone. Pour cela, depuis leur arrivée au club en 2011, les dirigeants Qataris n’ont eu cesse de mettre en place des partenariats pour établir la “marque PSG” aux quatre coins du monde et ainsi, développer les revenus annexes du club. Avec un maillot devenant toujours plus un accessoire de mode, le club attirerait de nouveaux regards, aussi bien chez les adeptes de la marque au Jumpman pas forcément sensibles au football, que chez des fans séduits par l’image de marque de plus en plus imposante du club francilien.

Et bien qu’en matière de vente de maillots, le PSG connaisse un véritable progrès à l’échelle mondiale depuis la signature de Neymar, il reste derrière les mastodontes du football européen dans le domaine. Un maillot Jordan serait donc un argument supplémentaire pour combler ce gap, notamment dans des régions où la marque est très dominante, à l’image de l’Amérique du Nord et de l’Asie.

La preuve d’un lien toujours plus fort entre streetwear et football

Il suffit de se pencher sur les collections capsules imaginées par les marques de streetwear à l’occasion de la Coupe du Monde 2018 pour s’en rendre compte : le streetwear met de plus en plus le ballon rond à l’honneur. Gosha Rubchinskiy, Kith, Off-White, Kim Jones, Les Vetements de Football, de nombreuses marques ont profité de l’évènement sportif de l’année pour sortir une collection capsule liée à l’univers du ballon rond. Si cela peut apparaître comme une simple volonté de profiter de l’engouement pour le football, c’est avant tout une preuve de plus que ces deux univers sont voués à être liés et que cela ne devrait pas s’arrêter une fois l’engouement du mondial russe passé. Le streetwear (et ses représentants) étant de plus en plus populaire et plébiscité par le grand public, il est logique de le voir tenter une immersion dans le sport le plus regardé et pratiqué à travers le monde. Si cela aurait pu sembler impossible quelques années en arrière, une collaboration entre Jordan et le Paris Saint-Germain pose aujourd’hui beaucoup moins d’interrogations qu’elle ne fait rêver sur le papier.

4
6
7
11
12
13
14

Une collaboration d’une telle ampleur apparaît aujourd’hui comme une pierre fondatrice apportée à la réunion de ses deux univers, et sans nul doute l’une des plus importantes à ce jour, tant elle est prestigieuse et semble vouée à réussir. On peut désormais imaginer d’autres marques de streetwear emboiter le pas et devenir équipementier de prestigieux clubs de football. Cela semble être en tout cas la prochaine étape pour définitivement se convaincre d’une chose : football et streetwear sont faits pour s’entendre. Ce n’est pas le deal historique entre Jordan Brand et le Paris Saint-Germain qui viendra dire le contraire.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed