Les 3 informations à retenir des Grammy Awards 2019

Childish Gambino et Cardi B écrivent l’histoire

En remportant le trophée du “Meilleur Album Rap” pour son Invasion of Privacy, la new-yorkaise est devenue la première femme de l’histoire à être sacrée dans cette catégorie depuis sa création en 1996. Cardi B confirme ainsi son nouveau statut dans le rap US, en gagnant par ailleurs le tout premier Grammy de sa carrière.

De son côté, Childish Gambino a triomphé dans la catégorie “Clip de l’année”, mais surtout dans les très prestigieuses “Enregistrement de l’année” et “Chanson de l’année”, à chaque fois pour son titre “This is America.” C’est c’est la première fois qu’un morceau rap remporte les deux dernières catégories citées, habituellement dévolues à des tubes pop. Un nouvel accomplissement de taille pour Donald Glover.

Drake coupé en plein discours

C’est assurément le buzz majeur de cette 61ème cérémonie des Grammy Awards. Alors qu’il était sur scène pour recevoir son prix de “Meilleure Chanson Rap” pour “God’s Plan”, Drake n’a pas pu terminer son discours de remerciement. Le canadien a en effet été coupé alors qu’il expliquait que les Grammy Awards n’avaient aucun intérêt sérieux ni véritable valeur.

“Nous jouons dans un sport basé sur l’opinion et non sur des faits” a expliqué Drizzy. “Ce n’est pas comme la NBA, où à la fin de l’année vous remportez un trophée car vous avez pris les bonnes décisions et remporté des matchs.” Les derniers mots de Drake avant d’être coupé par le lancement de la bande-annonce d’une nouvelle catégorie furent les suivants : “Si des gens qui travaillent tous les jours prennent le train, dans la neige, dépensent l’argent qu’ils ont durement gagné pour venir voir vos concert, vous n’avez pas besoin de ce qu’on fait ce soir. Je vous promets, vous avez déjà gagné.” Un discours qui a beaucoup plu aux fans, un peu moins à l’académie des Grammy.

Les absents et les oubliés

Comme chaque année, de nombreux artistes ont été oubliés par les Grammy Awards, tandis que d’autres ont carrément boycotté la cérémonie, à l’instar de Donald Glover, Kendrick Lamar ou encore Ariana Grande. Cette dernière a par ailleurs fait part de sa déception sur Twitter, suite à la victoire de Invasion of Privacy pour “Meilleur Album Rap”, tandis que le magnifique Swimming de son ancien compagnon Mac Miller se faisait oublier.

De nombreux fans ont également noté l’absence de XXXTENTACION dans la traditionnelle vidéo rendant hommage aux artistes ayant perdu la vie au cours de l’année écoulée. Enfin, le manager de 21 Savage a révélé sur les réseaux sociaux que les Grammy Awards avaient refusé d’accueillir la mère du rappeur, afin que cette dernière puisse représenter son fils lors de la cérémonie.

Découvrez le palmarès complet des Grammy Wards 2019 ci-dessous :

ALBUM DE L’ANNÉE
Golden Hour, de Kacey Musgraves

ENREGISTREMENT DE L’ANNÉE
«This is America», de Childish Gambino

CHANSON DE L’ANNÉE
«This is America», de Childish Gambino

RÉVÉLATION DE L’ANNÉE
Dua Lipa

MEILLEUR ALBUM RAP
Invasion of Privacy, Cardi B

MEILLEURE CHANSON DE RAP
«God’s Plan», Drake

MEILLEURE PERFORMANCE RAP
«This is America», Childish Gambino

MEILLEURE PERFORMANCE RAP
«King’s Dead», Kendrick Lamar, Jay Rock, Future et James Blake ex-aequo avec «Bubblin», Anderson .Paak

MEILLEUR ALBUM R’N’B
H.E.R, H.E.R

MEILLEURE PERFORMANCE R’N’B
«Best Part», H.E.R feat. Daniel Caesar

MEILLEURE PERFORMANCE POP
«Joanne (Where Do You Think You’re Goin ?», de Lady Gaga

MEILLEUR DUO POP
«Shallow», Lady Gaga et Bradley Cooper

MEILLEUR ALBUM POP
Sweetener, Ariana Grande

MEILLEUR CLIP
«This is America», de Childish Gambino

MEILLEUR ALBUM ÉLECTRO
Woman Worldwide de Justice

MEILLEURE BANDE-ORIGINALE DE FILM
Black Panther

MEILLEURE CHANSON DE FILM
«Shallow», Lady Gaga et Bradley Cooper

PRODUCTEUR DE L’ANNÉE
Pharrell Williams

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed