Netflix teste la lecture accélérée de ses contenus pour binge-watcher plus vite

Le conflit quasi idéologique qui oppose Netflix à certains amateurs de cinéma ne se dirige pas vers l’apaisement. Plusieurs abonnés de la plateforme utilisant des mobiles tournant sous Android ont en effet récemment remarqué que Netflix leur proposait différents vitesses de visionnage. Quatre vitesses sont ainsi proposées à certains utilisateurs, soit pour ralentir le visionnage à x0,5 ou x0,7, soit pour l’accélérer à x1,25 ou x1,5. Encore en phase de test, cette fonctionnalité permet donc de regarder plus vite ses contenus, et donc, d’en consommer plus.

Netflix a confirmé à Business Insider que cette nouvelle option était bel et bien en phase de test chez plusieurs utilisateurs munis de téléphones Android : “Nous expérimentons toujours de nouvelles manières d’aider nos abonnés à utiliser Netflix. Ce test permet de changer la vitesse à laquelle les gens regardent des programmes sur leur téléphone portable. Comme pour n’importe quel essai, il se pourrait que cela ne devienne pas une fonctionnalité permanente sur notre plateforme.” Cette annonce surprenante n’a en tout cas pas manqué de faire réagir de nombreux acteurs de l’industrie cinématographique, qui déplore une potentielle destruction de leurs oeuvres.

Judd Apatow (SuperGrave, 40 ans toujours puceau) a été le premier à contester ce nouvel outil de visionnage sur les réseaux sociaux, tandis que Brad Bird (Les Indestructibles) écrit : “une énième idée spectaculairement mauvaise, et d’un autre coup porté à l’expérience cinématographique, déjà bien amochée. Pourquoi soutenir et financer la vision des cinéastes d’une part, et d’autre part, vouloir détruire la diffusion de ces films ?” Difficile de ne pas être du même avis, tant une telle fonction ne peut que nuire à une oeuvre cinématographique, tout comme au plaisir de visionnage.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed