Tory Lanez fait le choix honteux de répondre à des accusations de violences sur Megan Thee Stallion en sortant un album

Il est accusé d'avoir ouvert le feu sur son ex-compagne Megan Thee Stallion.

Tory Lanez accusations megan thee stallion

Cet été, Tory Lanez a été pris au coeur d’une grosse polémique. En effet, la rappeuse Megan Thee Stallion, sa compagne de l’époque, l’a accusé de lui avoir tiré dessus. Silencieux depuis cette histoire, le canadien a assez honteusement décidé de répondre en musique aujourd’hui, en dévoilant son nouvel album DAYSTAR, composé de 17 morceaux. Et une chose est sûre, cette manière de répondre ne passe pas auprès du public, et pour cause, il cherche sans dissimulation à tirer un profit médiatique et financier d’une accusation grave de violences faites sur une femme.

Après une dispute conjugale survenue le 11 juillet dernier, Tory Lanez aurait tiré dans la jambe de la jeune femme, avant de justifier ça auprès d’elle en expliquant avoir consommé trop d’alcool. Dans la foulée, le natif de Brampton s’est logiquement fait arrêter par la police pour détention d’arme, ce qui est délictuel dans l’état de Californie, où a eu lieu l’incident. Par la suite, Megan Thee Stallion a confirmé par le biais d’un live Instagram que c’était bel et bien Tory Lanez qui avait ouvert le feu sur elle, poussant ses fans à demander au rappeur de rendre des comptes. Et depuis ce jour, silence radio. Pas une seule fois, le canadien n’a publiquement présenté d’excuses, ni même communiqué sur l’affaire.

Plus rien, jusqu’à aujourd’hui. Tory Lanez a en effet dévoilé l’album DAYSTAR. Dans ce projet, le rappeur nie les accusations de son ex-copine, en affirmant notamment : “How the f— you get shot in your foot, don’t hit no bones or tendons?” en référence au fait que Megan ait expliqué ne pas avoir été blessée à un os ou à un tendon malgré le coup de feu. Il est en tout cas évident que Tory Lanez utilise aujourd’hui cette histoire pour promouvoir un nouveau projet, au lieu de répondre de façon sobre et mesurée à des accusations qui sont, on le rappelle, extrêmement graves et choquantes. Un choix de très mauvais goût.

L’affaire devrait continuer dans les prochaines semaines, puisqu’au-delà des appels aux boycotts lancés par le public et une partie de l’industrie musicale, Tory Lanez sera jugé le 13 octobre prochain.

À lire aussi : Travis Scott invite Young Thug et M.I.A. sur son nouveau single “FRANCHISE”