Cinémas, concerts : des scientifiques prédisent un retour à la normale pour l’automne 2021

Une estimation plutôt optimiste.

concerts festival covid-19 vaccin protocole
Photo : Antonin N'kruma

Alors que les salles de concert demeurent vides depuis bientôt un an, un espoir de réouverture dans les semaines qui arrivent pourrait renaître. C’est du moins ce que soutient le Dr Anthony Fauci, l’un des plus grands spécialistes des maladies infectieuses aux États-Unis, dans une conférence relayée par le New York Times. Le médecin affirme que les cinémas et autres lieux de spectacle pourraient rouvrir normalement “à l’automne 2021”, en fonction du déploiement de la vaccination et si les États-Unis parviennent à obtenir l’immunité collective, qui sera atteinte lorsque 70 à 80% de la population aura reçu les deux doses du vaccin contre le Covid-19. Cependant les mesures sanitaires seront toujours de mise, et malgré une estimation plutôt optimiste, le Dr Fauci prévoit un port du masque obligatoire même lors des concerts.

De l’autre côté de l’Atlantique, la tendance est également à l’optimisme. Les résultats positifs du « concert-test » organisé par le festival espagnol Primavera Sound à Barcelone sont de bon augure, en bon nombre d’organismes de l’industrie musicale ont manifesté leur enthousiasme. “On imagine plutôt un concert-test en mars, l’idée étant, dans un monde idéal, de s’accoler à un calendrier du ministère de la Culture pour commencer à voir le bout du tunnel“, explique Jean-Paul Roland, directeur du festival des Eurockéennes, à l’AFP. Et d’ajouter : « On a vu beaucoup de gens, épidémiologistes, laboratoires, CNM (Centre national de la musique, qui aide financièrement la démarche), Ville de Paris (…), il ne manque plus que la décision ministérielle, car cela ne peut se faire que sous l’égide du ministère de la Culture, voire aussi ceux de la Santé et de l’Intérieur ».

En réaction, un “groupe de travail concert-test” a été créé, piloté au sein du Prodiss (Syndicat national des producteurs, diffuseurs, festivals et salles de spectacle dans le privé) par Jean-Paul Roland, aux côtés notamment de Marie Sabot (festival We Love Green). Mais pour l’heure, le gouvernement français ne semble pas favorable à un retour des festivités.

À lire aussi : L’édition 2021 de We Love Green s’annonce incontournable pour les fans de rap français