Burberry n’utilisera plus de fourrures animales dans ses prochaines collections

La griffe de haute-couture britannique a décidé d’abandonner l’usage de fourrures dans ces futures créations.

Après Gucci, Versace, Ralph Lauren ou encore Calvin Klein, c’est désormais au tour de Burberry de renoncer à la fourrure. Décidé à améliorer l’aspect éthique de leur marque, les dirigeants de la marque anglaise ont également annoncé qu’ils ne brûleraient plus les produits invendus comme c’était le cas jusqu’ici, mais que ces derniers seront désormais intégralement recyclés. Cette décision semble être une réponse directe au scandale provoquée par les révélations de la BBC en juillet dernier, le média britannique ayant découvert qu’en un an seulement, Burberry avait brûlé pour 38 millions de dollars de vêtements, accessoires et parfums, afin de protéger l’image de marque de la maison de haute-couture.

Le luxe moderne se doit d’être responsable sur les plans sociaux et environnementaux” a notamment déclaré Marco Gobetti, un membre du board de Burberry. “Nous croyons dur comme fer à ces valeurs et elles sont la clé pour réussir sur le long-terme” a-t-il précisé dans le communiqué de presse envoyé par la marque au cours des dernières heures. Le premier défilé dirigé par Riccardo Ticci lors de la prochaine Fashion Week sera donc 100% “fur-free” et les défenseurs de la cause animale devraient grandement s’en réjouir.

Dans le reste de l’actualité, Donald Glover est devenu le nouvel ambassadeur d’adidas Originals.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed