Kim Jones a réuni des mannequins iconiques pour son premier défilé haute couture chez Fendi

Demi Moore, Naomi Campbell ou encore Bella Hadid étaient présentes.

Pour sa première collection à la tête de la branche haute couture de la maison Fendi, Kim Jones a fait sensation en invitant un casting cinq étoiles. Alors qu’il présentait il y a quelques jours seulement le défilé Dior Homme Automne/Hiver 2021 pour la Fashion Week prêt-à-porter, le créateur britannique aux multiples facettes était attendu au tournant. Le pari était de taille, reprendre l’héritage laissé par Karl Lagarfeld, disparu en 2019, qui avait passé 54 ans à la tête de la direction artistique des collections féminines de la maison romaine. C’est en duo avec Silvia Venturini Fendi que Kim Jones a tenté de relever le défi ce mercredi 27 janvier, en proposant un défilé entièrement numérique, pandémie oblige.

Le défilé, ou plutôt le bal, a été ouvert par l’actrice Demi Moore, sublimée par un ensemble en satin noir et des boucles d’oreille surdimensionnées. Dans un Palais Brongniart transformé en labyrinthe aux murs de verre pour l’occasion, des mannequins iconiques des années 1990 et d’aujourd’hui se sont succédées au sein d’un défilé intergénérationnel. Bella Hadid est apparue dans une robe noire monochrome brodée, suivie de Lila Grace Moss-Hack, la fille de Kate Moss, également présente sur le catwalk. Les deux créateurs ont en effet choisi de mettre leurs proches et même leur famille à l’honneur, puisque Delfina Delettrez, la fille de Silvia Venturini Fendi, a également fait une apparition remarquée. Le défilé a été clôturé par une Naomi Campbell rayonnante dans une robe métallisée.

Si vous l’avez manqué, vous pouvez découvrir le show ci-dessous:

À lire aussi : Louis Vuitton présente sa collection Automne/Hiver 2021 à l’occasion de la Fashion Week de Paris