La toile auto-détruite par Banksy va bientôt être exposée dans un musée

C’était assurément l’un des événements artistiques de l’année écoulée. Le 5 octobre dernier, l’oeuvre de Banksy Girl with Balloon (There is always hope) s’auto-détruisait en pleine salle d’enchère à Londres, quelques secondes après avoir été vendue 1 200 000€ à une collectionneuse européenne. Le propos de Banksy était clair : dénoncer l’aspect mercantile de l’art et des ventes aux enchères. Orchestrée par l’artiste britannique, cette opération a alors connu une résonance d’ordre mondiale, quand certains hurlaient au génie, tandis que d’autres criaient à l’imposture.

Banksy avait ensuite annoncé que Girl with Balloon (There is always hope) n’était plus et que son oeuvre passée à la broyeuse s’intitulait désormais Love is in the Bin (ndlr : L’amour est dans la poubelle en français). La collectionneuse ayant acquis l’oeuvre détruite a bien évidemment conservé le tableau, dont la valeur a encore grimpé suite au coup du street-artiste britannique. Et malgré son acquisition d’ordre privée, cette oeuvre d’un nouveau genre sera prochainement exposée au musée Frieder Burda à Baden-Baden en Allemagne.

Le tableau du créateur anglais a en effet été gracieusement prêté à l’établissement par sa propriétaire. “Nous nous attendons à un grand succès auprès du public, notamment chez les jeunes et les fans de Banksy” a expliqué le directeur du musée allemand. “Dans le même temps, nous avons dû résister à la tentation d’exposer cette oeuvre comme un trophée. Ce n’est définitivement pas ce qu’avait en tête Banksy lorsqu’il l’a détruite. Voilà pourquoi nous essayons d’adhérer à son approche visant à démocratiser l’art et en réfléchissant à comment rendre une oeuvre aussi accessible au grand public que possible.” Du 5 février au 3 mars prochain, il sera donc possible d’aller admirer cette oeuvre d’un nouveau genre.

Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed Instagram Feed