Duke Deuce est le nouveau visage du rap de Memphis

Il vient de sortir une excellente nouvelle mixtape.

duke deuce memphis massacre 2

Duke Deuce est un artiste qui a baigné dans le rap. Et ce n’est pas simplement parce qu’il était un auditeur dès son plus jeune, mais bien parce qu’il a grandi aux côtés d’un rappeur : son père. Ce dernier faisait de la musique sous le nom de Duke Nitty, un rappeur et producteur qui a connu un succès local à Memphis. Et sous l’influence paternelle, il était évident que Duke Deuce était destiné à finir dans la musique à son tour.

Après de modestes débuts, il gagne de l’attention en 2017 avec son titre “Whole Lotta”, un morceau sur lequel se filme le célèbre danseur d’Atlanta SheLovesMeechie en effectuant une chorégraphie. Cette vidéo est alors vue par Offset qui prend contact avec Duke Deuce et lui permet de signer dans son prestigieux label Quality Control. Duke Deuce sort alors sa mixtape Memphis Massacre en 2018 sous l’égide du label d’Atlanta, et connait par la suite en 2019 son premier “street hit” avec “Crunk Ain’t Dead”. Ce titre fait pleinement référence à ses racines de Memphis puisque le crunk est un sous genre du hip-hop développé par la Three Six Mafia, groupe légendaire de la ville de Duke Deuce. Et à travers sa musique, ce dernier compte bien prolonger leur héritage sonore.

Pour preuve, sur son nouveau projet Memphis Massacre 2, dévoilé hier, il s’offre un remix de “Crunk Ain’t Dead” avec Juicy J et Project Pat, deux piliers du groupe, ainsi que Lil Jon qui est connu pour avoir largement aidé au développer du crunk dans les années 2000. Tout en étant moderne, Duke Deuce rend donc beaucoup hommage à un groupe qui a influencé sa musique, ainsi que celle de toute une frange du rap américain, aujourd’hui encore.

Cette excellente nouvelle mixtape Memphis Mafia 2 permet en tout cas à Duke Deuce de montrer les forces évidentes de sa musique : un mélange de l’énergie brute du crunk et des mélodies catchy de la trap moderne. Pour le premier, on retrouve des morceaux dont les refrains sont criés tels des slogans (“Crunk Ain’t Dead Mob”), pendant que le second s’affirme sur des titres plus posés (“Trap Blues” et “Big Dog”). Une façon bien à lui de souffler le chaud et le froid sur des productions calibrées pour sa voix profonde, et surtout de montrer sa versatilité.

La mixtape Memphis Massacre 2 de Duke Deuce est à retrouver ci-dessous :

À lire aussi : Le monde du rap réagit à l’assassinat de Pop Smoke.